Nous nous souviendrons d’eux : nouveaux monuments et musées

France Today est honoré de travailler aux côtés de partenaires touristiques en France pour tenir les lecteurs informés des actualités, des innovations et des événements des nombreux sites de mémoire de guerre du pays. Couvrant les deux guerres mondiales, et du Calvados en Normandie jusqu’à la Meuse en Lorraine, nous proposons ici un tour d’horizon des nouvelles recommandations et des incontournables, y compris les musées et les cimetières.

LA SECONDE GUERRE MONDIALE

la Normandie

Juin 2022 a marqué le 78e anniversaire du débarquement du jour J sur la côte normande, qui a déclenché la bataille de Normandie pour forcer la fin de partie de l’occupation allemande de la France par Hitler dans l’année suivant la fin de la guerre. Les forces alliées ont subi près de 10 000 victimes; plus de 4 000 étaient morts, dont 2 499 Américains.

Chaque année, de moins en moins d’anciens combattants tous maintenant âgés de plus de 90 ans se rendent en France pour honorer leurs camarades décédés, mais les autorités françaises continuent de saluer la bravoure des soldats alliés avec la plus grande déférence et gratitude.

Comme chaque année, de nombreux offices de tourisme de la région se sont réunis cet été pour coordonner le D-Day Festival, qui s’étend de Pegasus Bridge à Sainte-Mère-glise (où près de 13 000 parachutistes américains sont tombés sous la pleine lune dont, notamment, Private John Marvin Steele, qui a atterri sur le clocher de l’église), en passant par Ouistreham, Arromanches, la Pointe du Hoc, et les cinq secteurs emblématiques du débarquement (Utah Beach, Omaha Beach, Gold Beach, Juno Beach et Sword Beach). Bien qu’il ait une atmosphère commémorative, il s’agissait plutôt d’une célébration de la libération, avec des démonstrations de parachutes, des défilés, des concerts, des reconstitutions historiques, des expositions et de nombreux déguisements. Visitez la page Facebook du festival pour des images et des vidéos dont un survol de l’élite de l’armée de l’air française La patrouille de France.

Il existe de nombreux superbes musées à explorer lors d’une visite commémorative du jour J, trop nombreux pour être énumérés ici. Mais parmi nos recommandations figure le musée d’Utah Beach, construit à l’endroit même où débarquèrent les troupes américaines le 6 juin 1944. Première plage prise d’assaut par les Alliés, elle fut choisie comme tête de pont dans le Cotentin pour faciliter la capture de le port de Cherbourg. Le musée raconte l’histoire du jour J en dix séquences, de sa préparation à sa conclusion réussie, en passant par l’assaut amphibie, principalement par la 4e division d’infanterie américaine et le 70e bataillon de chars.

Musée de Thiepval Pixabay

Un autre est l’excellent Airborne Museum de Sainte-Mère-glise, qui présente les parachutages et les combats courageux des parachutistes américains des 82e et 101e divisions aéroportées. Ceux qui prévoient un voyage sur les plages du débarquement l’année prochaine, ainsi que pour ce qui promet d’être une commémoration massive du 80e anniversaire en 2024, devraient commencer à penser à leur voyage maintenant que la planification des événements est déjà bien avancée.

Parmi les autres événements en Normandie cet été, un émouvant rassemblement au Mémorial britannique de Normandie à Ver-sur-Mer. Le mémorial, qui a ouvert il y a un an, enregistre les noms des 22 442 militaires sous commandement britannique qui sont tombés le jour J et pendant la bataille de Normandie à l’été 1944.

Le public pouvant assister pour la première fois (en raison des restrictions de Covid), la procédure a commencé avec le commandant de l’escadre à la retraite Steve Dean, chef de projet pour le British Normandy Memorial, et Myles Hunt, jardinier en chef, levant le drapeau de l’Union au lever du soleil, tout comme les premières troupes auraient débarqué il y a 78 ans.

Le vétéran Joe Cattini fait une pause pour réfléchir au British Normandy Memorial

Des couronnes ont été déposées, le vétéran du jour J et ambassadeur de la confiance, Joe Cattini, était sur place pour une interview en direct de la BBC, ainsi qu’un service commémoratif, un défilé aérien Spitfire et de la musique du groupe du régiment du Yorkshire avec les Jedburgh Pipers, le tout dans la présence d’anciens combattants et de leurs familles, ainsi que l’ambassadeur britannique en France Dame Menna Rawlings.

Dans d’autres développements dans le Calvados, un nouveau Musée du Débarquement ouvrira en mars 2023 à Arromanches-les-Bains, site du célèbre port préfabriqué Mulberry. La construction est bien avancée, avec la charpente en béton en place et bientôt recouverte de verre. Le bâtiment mesure 44 m de long et 28 m de large et sera achevé en octobre de cette année. La deuxième phase comprenant la destruction du bâtiment actuel, qui fermera au public le 1er novembre, devrait s’achever en janvier 2023. Le musée de 10 m utilisera une technologie de pointe pour redonner vie au port artificiel, mais la pièce maîtresse actuelle mettra également à l’honneur une maquette originale de 1954 expliquant la construction, le transport et le fonctionnement du port artificiel, mis en place par des ingénieurs britanniques pour permettre le débarquement des hommes et du matériel après l’établissement des têtes de pont sur le front de Normandie .

Les gens dansent en costume d’époque dans le cadre de la parade annuelle du jour J

Pendant ce temps, la batterie allemande de Longues fait l’objet d’un lifting spectaculaire, dont l’achèvement est imminent, pour mieux accueillir les visiteurs. Les anciennes cabanes en bois qui abritaient l’office de tourisme et les sanitaires sont réaménagées sur 2,8 m sous la forme d’un nouvel espace d’accueil aux parois vitrées. Enfin, le musée des Ailes dans les hangars aéronautiques historiques de Caen-Carpiquet a ouvert ses portes en mai 2021. Il revient sur le rôle des avions du Jour J et les missions audacieuses menées par leurs pilotes chevronnés. Il a une philosophie éducative mais amusante, les jeunes peuvent entrer dans les cockpits et jouer à être des mitrailleurs de queue. Le musée vient de prendre livraison d’un Beechcraft 18 (un C-45 en langage militaire).

Contacts : Nous vous recommandons d’ajouter ces sites d’offices de tourisme régionaux à vos favoris Internet pour vous tenir au courant de tous les événements et options de voyage :
www.calvados-tourisme.co.uk
www.manche-tourisme.com
fr.normandie-tourisme.fr

Musée Somme 1916 Somme Tourisme-AC

PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

L’ampleur de la mort et de la destruction infligées aux personnes, aux paysages et, bien sûr, aux soldats en service des deux côtés dans le nord et l’est de la France (y compris la Somme et Verdun) pendant la Première Guerre mondiale est inimaginable. Il existe une liste de musées, de cimetières et bien plus encore en expansion et en constante amélioration pour donner vie à la chaleur de la bataille, au contexte historique et aux histoires personnelles de bravoure, de tragédie et d’espoir.

Concentrez vos plans sur les départements du Pas-de-Calais, de la Somme, de la Meuse, de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne, planifiez toujours à l’avance et n’essayez pas de trop vous intégrer, il y en a des dizaines de ce que les Français appellent incontournables (incontournables), il est donc important de rechercher vos préférences. Les principaux acteurs qui offrent une contextualisation radicale et une technologie et un bruit viscéraux et invraisemblables incluent la Muse de la Grande Guerre (Meaux, Seine-et-Marne) ; Historial de La Grande Guerre (Pronne, Somme) ; et Mémorial de Verdun (Meuse).

À ce dernier, jusqu’au 31 décembre, l’exposition Art/Enfer – Créer à Verdun 1914-1918 présente des œuvres réalisées dans l’enfer de la bataille ou derrière les lignes de front, avec des peintures, des sculptures, de la musique, des écrits, des dessins et plus encore créés par les deux Soldats français et allemands.

Nous vous recommandons également Le Musée du Chemin des Dames à Oulches-la-Valle-Foulon, le musée le plus visité de l’Aisne ; et la Caverne du Dragon, un bastion tactique souterrain d’où vous pourrez explorer le sentier commémoratif du Chemin des Dames. À Arras, Pas-de-Calais, enfilez un casque et descendez l’évocatrice carrière Wellington creusée par des sapeurs kiwis.

Lors de voyages ultérieurs, vous pourrez choisir d’aller plus loin hors des sentiers battus pour profiter de petits musées, souvent organisés avec passion avec un budget restreint, ou constitués de collections personnelles et intimes de souvenirs et d’artefacts. Il s’agit notamment du Musée Somme 1916 à Albert, Somme.

Nouveau en Meuse, Les Poilus de Verdun, Musée du Corps de Garde, un musée sur la poilus (surnom donné aux simples fantassins issus de milieux rustiques), qui est abrité dans l’ancien corps de garde situé devant la Citadelle Souterraine de Verdun. Les visiteurs découvriront la collection privée de Camille Tridon : dessins, photographies, objets et costumes de la poilus. Une boutique d’antiquités militaires sera disponible, ainsi qu’un petit restaurant.

Caverne du Dragon à Oulches-la-Valle-Foulon @ Horizon Bleu

Parmi les nombreux cimetières vastes et émouvants où rendre hommage aux morts, il y a des sites spectaculaires : l’emblématique crête de Vimy près de Lens (Pas-de-Calais), construite pour honorer les soldats canadiens ; Ossuaire de Douaumont dans la Meuse, un monument en pierre contenant les ossements non identifiés d’au moins 130 000 soldats français et allemands tués à Verdun et, dans la Somme, le Mémorial de Thiepval honorant les 72 194 Britanniques et Sud-Africains.

Quelle que soit la manière dont vous souhaitez honorer les héros de la Grande Guerre, il existe dans cette région de France des sites dédiés à toutes les nationalités qui ont servi.

En savoir plus:

Meuse : www.lameuse.fr

Pas-de-Calais : visite-pas-de-calais.com

Aisne : www.jaimelaisne.com

Somme : visite-somme.com

Marne : www.tourisme-en-champagne.com

Ardennes : gb.ardennes.com

Hauts-de-France : french-weekendbreaks.co.uk

Extrait du magazine France Aujourd’hui

Crédit photo principal : Mémorial de Verdun Jan Vetter

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepteLire la suite