Les skieurs français appellent à la grève illimitée juste avant la pause de mi-mandat

Les syndicats des travailleurs des remontées mécaniques ont appelé à une grève illimitée plus tard ce mois-ci, qui interviendra juste avant les vacances scolaires de mi-session pour de nombreuses personnes dans le pays.

Voir aussi : Les dates des jours fériés et chômés de la France en 2023

Des préavis de grève ont été déposés par les deux syndicats des remontées mécaniques, qui représentent également les travailleurs saisonniers, à compter du 31 janvier.

Force ouverte rejoindra la CGT (confédération générale du travail, le syndicat représentant les salariés) après que près de 100% des membres ont voté pour une action dans le secteur des remontées mécaniques sur les propositions de réforme des retraites présentées récemment par le gouvernement.

« Nous avons décidé d’appeler à la grève pendant les vacances de février car les revendications seront mieux entendues durant cette période », explique Eric Becker, secrétaire général des remontées mécaniques de Force ouverte.

Le dernier jour de janvier devrait également être la deuxième journée de grève nationale contre les propositions de réformes du système de retraite, qui veulent notamment relever l’âge minimum de la retraite de 62 à 64 ans.

Lire aussi Réforme des retraites en France : dates de grève et de protestation, calendrier du projet de loi

Cependant, il est peu probable que les employés des stations de ski soient en grève tous les jours. L’appel à une grève illimitée doit permettre aux travailleurs saisonniers de se joindre aux manifestations nationales concernant la réforme des retraites qui doivent avoir lieu le 31 janvier.

M. Becker déclare que les remontées mécaniques reprendront leur service normal le 1er février et qu’actuellement, les grèves des travailleurs des stations de ski s’aligneront sur les dates choisies par les syndicats paritaires au niveau national. Une autre journée d’action nationale est prévue en février.

Les revendications des deux syndicats vont au-delà de ce qui est demandé par l’intersyndicale au niveau national. Outre le retrait de la réforme des retraites, ils demandent une assurance chômage pour les saisonniers et des salaires plus élevés.

La CGT envisage également une action syndicale lors de la Coupe du monde de ski à Courchevel du 16 au 20 mars.

Lire la suite

Vacances au ski en France : pourquoi les touristes britanniques boudent le train

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite