Les consommateurs allemands bénéficieront d’un allégement des prix de l’énergie à partir de janvier

BERLIN Les mesures allemandes d’allégement des prix du gaz et de l’énergie s’appliqueront à partir de janvier, ont annoncé mardi des responsables gouvernementaux.

Les paiements sont effectifs à partir de mars 2023, mais les mois de janvier et février seront crédités rétroactivement. L’industrie recevra l’allégement du gaz à partir de janvier.

Le double-kaboom de 200 milliards, tel que le chancelier Olaf Scholz a inventé les plans, fait la différence entre l’aide au gaz et à l’électricité.

Le plan intervient alors que l’industrie et les consommateurs luttent contre la flambée des prix de l’énergie en raison de la guerre de la Russie en Ukraine et de l’inflation. Cette décision avait précédemment suscité la colère en Europe, la France affirmant que l’Allemagne risquait de créer un avantage injuste pour son industrie par rapport aux pays européens plus pauvres qui ne peuvent pas se permettre de telles mesures de soutien.

Les ménages privés et les entreprises dont la consommation annuelle de gaz est inférieure à 1,5 million de kilowattheures, ainsi que les établissements d’enseignement et de soins, bénéficieront d’un prix du gaz plafonné à 12 cents brut par kilowattheure de mars 2023 à avril 2024 pour 80 % de leur consommation antérieure. Les montants de dégrèvement pour janvier et février seront crédités en mars.

Pour l’industrie, l’allégement du gaz s’appliquera déjà à partir de janvier, puisque le prix du kilowattheure sera plafonné à 7 centimes net. Les entreprises dont la consommation annuelle de gaz est supérieure à 1,5 million de KWh recevront un prix garanti de 7 cents par KWh pour 70 % de leur volume de consommation en 2021.

L’allégement pour l’électricité s’appliquera également de mars 2023 à avril 2024, les montants pour janvier et février devant être crédités en mars. Les prix de l’électricité pour les consommateurs privés et les petites et moyennes entreprises dont la consommation annuelle ne dépasse pas 30 000 KWh seront plafonnés à 40 cents par KWh brut. Cela s’applique à l’exigence de base de 80 % de la consommation précédente.

Pour les clients industriels, la limite est de 13 cents plus taxes, prélèvements et surtaxes pour 70 % de la consommation précédente.

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite