#image_title

La France demande l’aide de polices et d’armées étrangères pour assurer la sécurité des JO de Paris

Les anneaux olympiques célébrant l’annonce officielle du CIO selon laquelle Paris a remporté la candidature olympique de 2024 sont visibles devant la Tour Eiffel, sur la place du Trocadéro à Paris, France, le 14 septembre 2017. Photo de Christian Hartmann/REUTERS

La France affirme avoir demandé à 46 pays s’ils seraient disposés à fournir plus de 2 000 policiers pour aider à sécuriser les Jeux olympiques de Paris cet été, alors que les organisateurs finalisent la planification de la sécurité des premiers Jeux de la capitale française depuis un siècle, tout en étant en alerte accrue contre d’éventuelles attaques.

Le ministère de l’Intérieur a indiqué vendredi que la demande d’assistance en matière de sécurité étrangère avait été formulée en janvier, sollicitant près de 2 185 renforts. Ces officiers sont recherchés pour contribuer à la sécurité des Jeux et à « l’expérience des spectateurs » et pour « renforcer la coopération internationale », a indiqué le ministère.

EN SAVOIR PLUS: Une opération de sécurité massive pour les JO de Paris comprendra 15 000 soldats

« Il s’agit d’une approche classique des pays hôtes pour l’organisation de grands événements internationaux », a ajouté le ministère.

Il note que la France a envoyé 200 de ses gendarmes à la Coupe du monde de football au Qatar en 2022 et a également accueilli 160 officiers d’autres forces de sécurité européennes pour la Coupe du monde de rugby que la France a accueillie l’année dernière.

Par ailleurs, le ministère français de la Défense a également demandé aux pays étrangers un « petit nombre » de militaires qui pourraient aider à des tâches « très spécifiques » lors des Jeux, notamment des équipes de chiens renifleurs, a déclaré le colonel Pierre Gaudillière, porte-parole de l’état-major de l’armée.

Le ministre polonais de la Défense a déclaré que son pays enverrait des soldats aux Jeux de Paris. La délégation des forces armées polonaises comprendra des maîtres-chiens et « son objectif principal sera d’entreprendre des activités liées à la détection d’explosifs et à la lutte contre les phénomènes terroristes ». le ministre, Władysław Kosiniak-Kamysz, a posté sur X.

EN SAVOIR PLUS: Les punaises de lit démangent la France et les foules des Jeux olympiques d’été de 2024 arrivent

La sécurité est le plus grand défi pour les organisateurs des Jeux de Paris dans une ville qui a été frappée à plusieurs reprises par des attaques meurtrières perpétrées par des extrémistes islamistes et qui attend jusqu’à 15 millions de visiteurs du 26 juillet au 26 août. 11 Jeux et Paralympiques qui suivent.

Les problèmes de sécurité sont particulièrement élevés lors de la cérémonie d’ouverture, qui impliquera des bateaux le long de la Seine et des foules immenses qui regarderont depuis les quais.

Le gouvernement français a porté son niveau d’alerte sécuritaire au plus haut niveau à la suite de la récente attaque meurtrière contre une salle de concert russe et de la revendication de responsabilité de l’État islamique.

Le Premier ministre français Gabriel Attal a annoncé cette décision dans un post sur X, affirmant que les autorités « prenaient en compte la revendication de responsabilité de l’État islamique dans l’attentat (de Moscou) et les menaces qui pèsent sur notre pays ».

La rédactrice d’Associated Press, Monika Scislowska, à Varsovie, a contribué.

Gauche:
Les anneaux olympiques célébrant l’annonce officielle du CIO selon laquelle Paris a remporté la candidature olympique de 2024 sont visibles devant la Tour Eiffel, sur la place du Trocadéro à Paris, France, le 14 septembre 2017. Photo de Christian Hartmann/REUTERS

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite