J’espère que le remaster de la trilogie Tomb Raider rendra les jeux plus jouables

J’ai beaucoup de temps et de patience pour les classiques. Bien sûr, j’ai abandonné Crime et Châtiment de Dostoïevski à environ 7 % du chemin et je n’ai pas eu beaucoup de temps non plus pour Anna Karénine, mais sur le plan du jeu, je souffrirai volontiers de certaines difficultés d’interface utilisateur et de difficultés techniques pour jouer au Fallout original. , plongez dans Super Mario World pour quelques mondes, et j’ai même bravé la version NES originale de Castlevania l’année dernière (avec une tonne d’états de sauvegarde, évidemment).


VIDÉO DUALSHOCKERS DU JOUR

DÉFILEZ POUR CONTINUER AVEC LE CONTENU

Je gère mes attentes avec ces jeux bien sûr, et je rechercherai toujours les petites choses comme les correctifs grand écran, les mods communautaires qui corrigent des bugs vieux de plusieurs siècles et les émulateurs qui vous permettent de spammer les états de sauvegarde au lieu de devoir recommencer tout le jeu quand tu meurs. Mais pour la plupart, je suis capable de passer en « mode rétro » et de faire les concessions nécessaires pour profiter et apprécier les jeux d’époques révolues.

Vous connaissez un jeu que je ne pourrais jamais endurer ? Tomb Raider (et cela inclut ses deux suites copier-coller). Maintenant, avec Tomb Raider Remastered Collection qui amènera la trilogie originale sur les plateformes modernes en février 2024, je me demande si je pourrai enfin trouver du plaisir dans ces jeux dont il semble parfois sacrilège de dire que je détesté.

EN RELATION: 10 meilleurs jeux PlayStation 1 jamais créés, classés

Il ne s’agit même pas simplement d’une sorte de « joueur choyé d’aujourd’hui qui ne peut pas supporter de jouer à des jeux plus anciens ». Si le fait que je sois un passionné d’histoire du jeu vidéo et que j’adore revenir aux jeux plus anciens n’est pas une preuve suffisante, j’ai en fait essayé de jouer au Tomb Raider original en 1997, et même à ce moment-là, j’étais trop distrait par le les commandes du jeu qui ne répondent pas pour apprécier les graphismes 3D que tout le monde louait à l’époque.

Je me souviens que mon père venait juste (par inadvertance) d’acquérir un PC compatible avec les jeux à l’époque, et j’arrivais à ce nouveau matériel essentiellement de l’ère 8 bits, la NES étant la seule console de jeux que j’ai jamais possédée. pour ensuite. Les graphismes 3D ont été une sorte de révélation pour moi, même si je n’y étais pas encore complètement convaincu (j’ai toujours été plus intéressé par les jeux de tir Build Engine, par exemple, que par Quake et Quake 2 – quelque chose à propos d’un très joli style de pixels vient de sonner avec moi plus que le gros look low-poly des débuts de la 3D).

Je suis arrivé à Tomb Raider dans le milieu des jeux de plateforme 2D où la précision et la réactivité étaient essentielles pour jouer à des jeux, et lorsque j’ai joué pour la première fois à la démo de Tomb Raider, je ne pouvais pas me remettre de la façon dont mauvais il sentit. De plus, j’allais dans ma boutique d’électronique locale pour jouer à Super Mario 64 (que j’allais posséder pour Noël 1997), donc je savais que les jeux 3D n’étaient pas nécessairement accompagnés de cet échange massif. là où vous obtenez de jolis graphismes mais une sensation de jeu épouvantable. Peut-être que Mario 64 est une barre haute à placer, mais cela met en perspective le fait que Tomb Raider aurait peut-être dû se concentrer sur l’action plutôt que sur d’horribles plates-formes.

collection-tomb-raider

Après être revenu dans l’OG Tomb Raider aujourd’hui, j’estime que l’animation de saut prend environ trois secondes à réaliser pleinement, avec peu de marge de manœuvre une fois que Lara a obtenu ce temps d’antenne anormalement élevé. Je passais énormément de temps à me frotter contre les murs en essayant de sauter sur des rebords qui étaient tout simplement hors de portée, ou à courir directement hors des plates-formes, car le délai entre le moment où j’appuyais sur le bouton Sauter et le saut de Lara prenait la meilleure partie d’une seconde. .

EN RELATION: 10 meilleurs jeux de tir à la troisième personne PS1, classés

Pour moi, Tomb Raider ressemblait plus à une vitrine technique qu’à un jeu satisfaisant, ou à un jeu de plateforme cinématographique à la manière d’Another World ou d’Operation Flashback, maladroitement transposé dans un format 3D rudimentaire. Si vous n’êtes pas familier avec les jeux de plateforme cinématographiques, sachez qu’il s’agissait de jeux dans lesquels les animations et l’atmosphère flashy avaient la priorité sur les commandes ultra-précises et les mécanismes vifs. Et Tomb Raider en avait beau mouvements et animations. Avec un seul bouton, Lara pouvait rouler, sortir ses armes et faire un tour de 180 pour tirer sur les ennemis derrière elle, et elle pouvait également faire un saut latéral, tirant sans les mains dans les airs. Mais encore une fois, tout cela ressemblait à des faits saillants plutôt que de refléter l’expérience d’instant en instant, que je ne pouvais que qualifier de lourde..

tomb-raider-collection-2

Après avoir joué à la démo de Tomb Raider en 1997, mes parents m’ont dit qu’ils m’achèteraient un jeu pour le nouveau PC brillant (enfin, beige terne des années 90 »). J’ai fini par opter pour Theme Hospital et je n’ai jamais regretté. En fait, j’ai fini par acheter les trois jeux OG Tomb Raider des années plus tard en tant que PS1 Classics pour ma PS3, et même si jouer avec une manette m’aidait un peu, il était douloureusement clair que ces jeux étaient des produits de leur époque : des vitrines graphiques, dirigées par un protagoniste sexy avec des « atouts » 3D qui est devenu l’obsession des joueurs assoiffés pendant des années.

Avec le recul, j’ai l’impression que les premières années de Lara Croft et de Tomb Raider IP étaient davantage une vitrine de la façon dont le jeu pouvait être cool et avant-gardiste maintenant qu’il était « passé en 3D » plutôt que de véritables bons jeux ; nous souvenons-nous de Lara Croft telle qu’elle était dans Tomb Raiders 1-3, ou de son apparence sur toutes ces couvertures de magazines pour garçons à la fin des années 90 ? Peut-être que, n’ayant que 10 ans à l’époque, ma constitution hormonale était tout simplement trop jeune et innocente pour être dupée par les fesses et les seins de Lara.

Quoi qu’il en soit, l’historien en moi n’hésiterait pas à jouer à ces jeux dans un format plus agréable, alors je garde un œil sur cette collection remasterisée. Reste à savoir si les remasters iront jusqu’à améliorer la sensation de ces jeux, ce qui peut nécessiter de peaufiner certaines animations ainsi que les contrôles.

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepteLire la suite