#image_title

Programme visant à dynamiser les échanges culturels entre la Chine et la France

Mené conjointement par l’Administration nationale de la radio et de la télévision et l’Ambassade de France en Chine, un projet visant à renforcer les échanges de civilisations entre les deux pays a été lancé au Centre culturel français. (Photo fournie au China Daily)

Pour célébrer le 60e anniversaire des relations diplomatiques sino-françaises, un projet visant à favoriser les échanges culturels entre les deux nations a été inauguré au Centre culturel français de Pékin le 23 avril.

Co-organisée par l’Administration nationale de la radio et de la télévision et l’ambassade de France en Chine, l’initiative a rassemblé plus de 20 programmes français exceptionnels et coproductions sino-françaises. Ces sélections seront diffusées sur plusieurs chaînes de télévision dans des régions telles que les provinces de Pékin, Shanghai, Guangdong et Sichuan, ainsi que sur les principales plateformes de streaming comme iQiyi et Tencent Video, à partir de ce mois et jusqu’en juin.

La programmation diversifiée englobe différents genres, avec notamment la mini-série télévisée Voltaire amoureuxdes documentaires comme Sauver Notre-Dame, La France sauvageet Quand le musée du Louvre rencontre la Cité interditeainsi que le film Le refrain.

Zhou Jihong, directeur général du département de coopération internationale de l’administration, a souligné les échanges culturels de longue date entre la Chine et la France, soulignant leur coopération fructueuse dans des domaines tels que l’échange de talents et les coproductions. Elle a exprimé l’espoir que les artistes des deux pays approfondiront les histoires reflétant l’amitié des peuples chinois et français, tout en renforçant la collaboration dans les technologies avancées telles que l’intelligence artificielle, la haute définition 4K et la réalité virtuelle.

Le réalisateur français Thomas Lilti a partagé son expérience personnelle en participant aux échanges culturels au Centre culturel français de Pékin le 23 avril. (Photo fournie au China Daily)

Le réalisateur français Thomas Lilti, présent à l’événement, a évoqué sa première visite en Chine lors de la réalisation de son film Hippocrate : Journal d’un médecin français a été projeté lors d’une exposition de films à Shenzhen en 2015.

Participe actuellement au 14e Festival international du film de Pékin pour sa comédie Un vrai travailqui a été sélectionné pour la plus haute distinction du festival, le Tiantan Award, Lilti a exprimé son enthousiasme pour de futures collaborations avec des cinéastes chinois.

Liu Xia, directeur de Quand le musée du Louvre rencontre la Cité interditea raconté le long voyage de son équipe, parcourant plus de 400 000 kilomètres pour interviewer plus de 60 universitaires et consacrant trois ans à la production du documentaire.

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite