Motos TV et photo suspendues sur l’étape 15 du Tour de France pour avoir bloqué Tadej Pogacar

  Tour de France 2023 étape 14 : Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) et Jonas Vingaard (Jumbo-Visma) au milieu du mur de spectateurs dans la montée

Tour de France 2023 étape 14 : Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) et Jonas Vingaard (Jumbo-Visma) au milieu du mur de spectateurs dans la montée

La paire de motos qui a bloqué un attaquant Tadej Pogaar (UAE Team Emirates) lors de l’étape 14 du Tour de France a été suspendue de la course pour l’étape 15, les coureurs et les passagers étant également condamnés à une amende.

Les bords de route se remplissaient de murs de spectateurs alors que les deux principaux protagonistes de la bataille du maillot jaune, Pogaar et le leader Jonas Vingaard (Jumbo-Visma), s’approchaient du sommet du Col de Joux Plane. Mais lorsque Pogaar a attaqué à 500 mètres du sommet pour les secondes de bonification, son accélération vicieuse a rapidement été écourtée.

Les deux motos devant n’avaient pas laissé assez d’espace pour ne pas gêner le déroulement de la sortie qu’elles étaient là pour capturer.

La décision du jury des commissaires indiquait qu’il y avait eu « une infraction au code de la route ou aux directives des véhicules en course (non-respect du cahier des charges de la presse avant le sprint bonus du Col de Joux Plane) ».

En savoir plus

J’ai gaspillé une balle Attaque de Pogacars bloquée par une moto au Tour de France

Tour de France: Carlos Rodrguez frappe pour la victoire sur l’étape 14 alors que Vingaard gagne une précieuse deuxième sur Joux Plane

L’impasse du Tour de France demeure malgré le jeu de puissance Jumbo-Visma pour Vingaard

Les chauffeurs et les passagers, un caméraman de France Télévisions et un photographe de L’Équipeont chacun été condamnés à une amende de 500 CHF ainsi qu’à la suspension de l’étape 15.

Ils n’étaient pas les seuls à être écartés de la course, une moto contenant un photographe de l’AFP étant également exclue pour la deuxième journée dans les Alpes et condamnée à une amende en raison d’un autre incident impliquant une infraction au code de la route ou aux directives.

Voir plus

« Quand j’ai vu que Pogaar attaquait, j’ai dit à mon chauffeur qui m’a dit qu’il ne pouvait tout simplement pas décoller », a-t-il ajouté. L’Équipe a déclaré le photographe Bernard Papon au journal. « Quand il est venu vers nous, nous nous sommes retrouvés dans une situation délicate. La foule était si épaisse qu’il fallait faire un choix dans le feu de l’action pour interrompre l’effort du coureur ou tomber dans la foule et blesser des gens.

« Je ne vais pas défendre l’indéfendable tu ne devrais pas te retrouver dans ce genre de situation. J’aurais dû demander à mon chauffeur d’aller plus vite et plus tôt. La prochaine fois j’accélérerai et je ne prendrai pas la photo, tant pis . Les règles sont toutes là pour cette situation. Nous avons fait une erreur et je suis vraiment désolé pour Tadej Pogaar et pour le spectacle. »

Après l’étape, Pogaar a déclaré que l’effort interrompu était « une balle perdue ».

Faire un sprint pour rien est un peu dommage, mais je ne pense pas que cela va changer le résultat final. Il est resté dans les jambes et je n’ai pas pu sprinter pour le bonus. OK, je me suis un peu trompé. Mais c’est ce qui est », a-t-il dit.

Adam Yates, lieutenant clé de Pogaars, a été plus direct lorsqu’il a été interrogé sur les motos qui entravent la course, déclarant dans une interview sur la chaîne YouTube FloBikes que c’était « une honte absolue ».

« Si vous regardez la photo de l’hélicoptère et voyez combien de motos il y a et combien de fans il y a sur le bord de la route, nous n’avons pratiquement aucun terrain pour jouer alors oui, c’est le Tour de France, c’est un cirque et tout le monde est on s’y attend, mais ce n’est pas facile.

Alors que Pogaar a fini par être battu jusqu’à la ligne pour le bonus de temps par Vingaard en haut de la montée du Col de Joux Plane, il a inversé l’ordre au sprint pour la deuxième place sur la ligne d’arrivée.

Cela signifie qu’il a perdu une seconde le premier jour dans les Alpes, laissant Vingaard avec dix secondes d’avance avant l’étape 15, qui abordera sa succession de montées avec trois motos de moins sur le parcours.

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepteLire la suite