#image_title

Médias : la France va convoquer l’ambassadeur de Russie pour meurtre de volontaires et faux

La France envisage de convoquer l’ambassadeur de Russie le 5 février pour condamner le meurtre de deux travailleurs humanitaires français en Ukraine la semaine dernière et pour protester contre la montée de la désinformation anti-française, rapportent Le Figaro et l’AFP, citant des sources diplomatiques.

Les deux volontaires ont été tués lors d’une attaque russe contre la ville de Beryslav dans l’oblast de Kherson le 1er février, a déclaré Oleksandr Prokudin, le gouverneur régional. Le ministre français des Affaires étrangères, Stéphane Séjourne, a qualifié la grève d’« acte de barbarie ».

La mort des citoyens français a exacerbé les tensions déjà fortes entre les deux pays, déclenchées par l’agression de Moscou contre l’Ukraine.

« La France réitèrera sa condamnation des frappes russes », a déclaré à Reuters une source diplomatique.

« Il dénoncera également une recrudescence de la désinformation visant la France. »

Paris a rejeté en janvier les affirmations de Moscou selon lesquelles les forces russes auraient bombardé des « mercenaires français » dans la ville de Kharkiv, dans l’est de l’Ukraine. Le ministère français des Affaires étrangères a déclaré qu’il n’employait pas d’armes à feu et a qualifié cette allégation de « nouvelle manipulation maladroite de la Russie ».

La Russie a intensifié ses campagnes de désinformation contre les alliés de Kiev, dont la France, depuis le déclenchement de la guerre à grande échelle.

L’ancienne ministre française des Affaires étrangères Catherine Colonna a déclaré en juin 2023 que les autorités avaient découvert une importante campagne de désinformation russe menée en France mais visant l’Ukraine.

Les activités de désinformation consistaient à présenter de fausses nouvelles hostiles à l’Ukraine comme des contenus d’actualité rédigés par d’éminents médias français.

Enquête : un groupe de désinformation russe se faisant passer pour l’ancien président Porochenko cible des combattants étrangers en Ukraine

PRINCIPALES CONCLUSIONS : * Un groupe apparemment aligné sur l’État russe cible la Légion internationale ukrainienne dans une campagne de désinformation * The Kyiv Independent a obtenu et analysé une vidéo exclusive qui montre que le groupe a utilisé des images falsifiées pour se faire passer pour l’ex-président ukrainien lors d’un appel Zoom qui a duré p

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite