Marine Le Pen

Marine Le Pen


Le rebrandeur

Acteur n°7 France

Chuchotez-le : Marine Le Pen pourrait bien être le prochain président français. Tout ce que la leader d’extrême droite a à faire, c’est de passer inaperçue au cours des prochaines années, de garder les mains propres pendant que le président Emmanuel Macron fait avancer ses réformes impopulaires et de continuer à se renommer, elle et son parti, jusqu’à l’Élysée.

Auparavant tenu à distance par le Front républicain, un pacte informel qui a vu les électeurs français de centre gauche et de droite se rassembler pour maintenir ceux en marge hors du pouvoir, le parti Le Pens Rassemblement National récolte toujours plus de bulletins de vote à chaque élection. Lors d’un récent sondage, 42 pour cent des personnes interrogées ont déclaré avoir déjà voté pour une liste ou un candidat du Rassemblement national, contre 30 pour cent en 2017. Et, nouvelle de mauvais augure pour l’Union européenne, les dernières données d’un sondage français pour les élections au Parlement européen placent son parti en première place, bien devant la Renaissance de Macron. Alors que le Rassemblement national ne souhaite plus le Frexit, la grande crainte à Bruxelles est que Le Pen ne sape le soutien du bloc à l’Ukraine, compte tenu de ses liens de longue date avec la Russie. La rumeur veut que les banques françaises effectuent désormais des tests de résistance non seulement pour détecter une nouvelle crise financière, mais aussi pour un président Le Pen.

Alors, comment Le Pen a-t-elle réussi à se redéfinir comme une occupante crédible d’un palais présidentiel ? Elle a certainement bénéficié de la baisse de popularité de Macron alors que le président a fait face à six mois de manifestations, de grèves et de chaos général, Le Pen a siégé à l’Assemblée nationale et a travaillé tranquillement à renforcer sa crédibilité, notamment en lui arrachant des postes clés à la chambre. Le Pen a également bénéficié de la montée sur son flanc droit d’Éric Zemmour, l’extrême droite incendiaire qui a été condamné à plusieurs reprises pour incitation à la haine, et qui fait paraître Le Pen indulgente en comparaison. Le Pen, quant à elle, tend la main à la communauté juive française et continue de redorer l’image d’une mère féline populaire : elle possède désormais un diplôme d’élevage de chats. Oui vraiment.

Consultez l’intégralité de POLITICO 28 : Promotion 2024 et lisez la Lettre des éditeurs pour une explication de la réflexion derrière le classement.

 – Actusduweb.com

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite