Le Parlement européen cherche à améliorer la parité hommes-femmes dans les commissions

BRUXELLES Le Parlement européen envisage de modifier ses règles pour améliorer la parité hommes-femmes au sein de ses commissions.

Les mesures visent à remédier aux disparités frappantes dans la parité hommes-femmes au sein des commissions et des délégations au sein de l’institution, selon une lettre interne, consultée par POLITICO, de l’eurodéputé grec Dimitrios Papadimoulis.

Papadimoulis, vice-président du Parlement qui préside un groupe de hauts députés travaillant sur l’égalité des sexes au sein de l’institution, a envoyé la lettre à la commission des affaires constitutionnelles le mois dernier demandant son aide pour modifier les règles internes du Parlement.

Une proposition possible pourrait être qu’il soit nécessaire d’avoir au moins 30 ou 35 pour cent de femmes dans chaque comité, a déclaré Papadimoulis dans la lettre.

Les députés du groupe Papadimoulis ont suggéré que le point de départ devrait être le ratio actuel d’hommes et de femmes au Parlement européen : 61 pour cent des députés sont des hommes et 39 pour cent des femmes.

Je pense qu’il s’agit d’une stratégie globale sur laquelle le Parlement a accepté et que ce serait un bon signal avant les prochaines élections européennes, a déclaré l’eurodéputée allemande Gabriele Bischoff, qui siège dans le groupe de travail chargé de peaufiner les règles.

C’est un grand pas si l’on regarde les réalités actuelles et c’est toujours la question, a-t-elle déclaré.

Dans 14 commissions sur 26, moins de 39 pour cent des députés sont des femmes, selon un document rédigé en octobre.

Ironiquement, la commission des affaires constitutionnelles chargée de mettre en œuvre la mesure compte la plus faible proportion de femmes députés de toutes les commissions, soit moins de 15 pour cent.

Parmi les autres commissions fortement dominées par les hommes figurent celles chargées des affaires étrangères, de la sécurité et de la défense, de la fiscalité et des budgets.

Là où il y a de l’argent et du pouvoir, il y a la domination masculine. Coïncidence? Je ne le pense pas, a déclaré Robert Biedro, un député européen polonais qui préside la commission des droits des femmes et de l’égalité des genres, de loin la commission avec le pourcentage le plus élevé de femmes députés au Parlement européen, soit 86 pour cent. Et oui, le comité des droits des femmes est présidé par un homme.

«Cela peut surprendre beaucoup qu’un homme soit président du comité FEMM. C’est pourquoi nous le faisons également pour montrer que les hommes doivent également s’occuper des droits des femmes et de l’égalité des sexes », a déclaré Biedro.

En ce qui concerne la présidence des commissions, les femmes députés sont également sous-représentées par rapport au ratio global au sein du Parlement, avec sept femmes occupant de tels postes et plus de deux fois plus d’hommes à la présidence.

Trois groupes politiques sur sept ont une femme à leur tête : les Socialistes et Démocrates, les Verts et la Gauche. L’eurodéputée maltaise Roberta Metsola n’est que la troisième femme présidente du Parlement.

Ces mesures s’inscrivent dans le cadre du plan d’action quinquennal du Parlement en faveur de l’égalité des sexes, qui appelle à une meilleure représentation des sexes au sein des commissions et des délégations.

La composition des commissions devrait au moins refléter le ratio existant en plénière et doit être encore améliorée car elle a un impact direct sur la prise de décision, a déclaré la porte-parole de l’eurodéputée Evelyn Regner, qui fait également partie du groupe de haut niveau sur l’égalité des sexes.

Les règles du Parlement stipulent déjà que les décideurs doivent prendre en compte le genre lors de la nomination des postes les plus élevés au Parlement, tels que président et premier vice-président, et que le président et les vice-présidents de chaque commission ne doivent pas être tous des hommes, ou toutes féminines.

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepteLire la suite