#image_title

Le ministère français des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur de Russie au sujet des travailleurs humanitaires français tués en Ukraine

PARIS (AP) Le gouvernement français a convoqué lundi l’ambassadeur de Russie pour des discussions sur le meurtre de deux citoyens français travaillant pour des organisations non gouvernementales en Ukraine, et a promis un soutien continu à l’armée ukrainienne dans ses efforts pour repousser les forces russes.

Les travailleurs humanitaires ont été tués jeudi lors de frappes russes près d’une ligne de front de la guerre en Ukraine, au nord du fleuve Dnipro, dans la ville de Beryslav, dans la région méridionale de Kherson. Trois autres ressortissants français ont été blessés.

Le président français Emmanuel Macron, qui devrait se rendre à Kiev dans les prochaines semaines, a dénoncé l’attaque comme étant lâche et scandaleuse.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré lundi dans un communiqué que les personnes tuées étaient toujours une tragédie, ajoutant toutefois que les détails précis de cet incident… nous sont inconnus.

Elle a également reproché à la France d’alimenter le conflit en Ukraine en fournissant des armes à Kiev et en entraînant ses soldats.

Le Premier ministre français Gabriel Attal s’est engagé à accroître les expéditions d’armes vers l’Ukraine, déclarant : « Nous parlons du simple droit (des Ukrainiens) de se défendre. »

Il a pris la parole lors d’une réunion à Berlin avec le chancelier allemand Olaf Scholzqui a appelé la semaine dernière les autres pays européens à intensifier leurs livraisons d’armes à l’Ukraine, déclarant que cela ne pouvait pas être dû à la seule Allemagne.

Macron a annoncé le mois dernier son intention de livrer davantage de missiles de croisière à longue portée ainsi que de bombes à l’Ukraine, bien que l’aide militaire de la France soit à la traîne par rapport à celle de certains autres alliés.

Scholz a déclaré que le président russe Vladimir Poutine espère qu’à un moment donné, nous ne voudrons plus continuer. Et le message qui lui est adressé très clairement par les États-Unis et l’Europe doit être que cela ne marchera pas, nous soutiendrons l’Ukraine.

Le ministère français des Affaires étrangères a déclaré que les responsables profiteraient de la convocation de l’ambassadeur russe Alexeï Meshkov pour dénoncer la résurgence de la désinformation visant la France.

Le gouvernement français a accusé la Russie de mener une campagne de manipulation en ligne de longue durée, notamment en usurpant l’identité des sites Web des principaux médias français et du ministère français des Affaires étrangères, dans le but de semer la confusion et de fausses informations sur la guerre en Ukraine.

___

L’écrivain d’Associated Press Geir Moulson à Berlin a contribué.

___

Suivez la couverture de la guerre par AP sur https://apnews.com/hub/russia-ukraine

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite