La France vise des économies budgétaires de 10 milliards d’euros – ministre des Finances | SelFil

L’HISTOIRE CONTINUE SOUS CES VIDÉOS SALTWIRE

https://www.youtube.com/watch?v=videoseries

PARIS (Reuters) – Un examen des dépenses du gouvernement français a identifié 10 milliards d’euros (11 milliards de dollars) d’économies budgétaires qui seront ciblées dans les années à venir, a déclaré lundi le ministre des Finances Bruno Le Maire.

Les dépenses publiques françaises en pourcentage du PIB, longtemps parmi les plus élevées au monde, ont explosé lors de la pandémie de COVID-19 puis lors du choc des prix de l’énergie l’an dernier, poussant le déficit budgétaire à un record.

Le gouvernement du président Emmanuel Macron vise désormais à réduire le déficit à 2,7% de la production économique d’ici la fin de son mandat de cinq ans en 2027, contre 4,9% cette année, ne travaillant que progressivement vers une limite européenne de 3% que la France a rarement respecté.

« Pour atteindre cet objectif, nous avons identifié lors de notre première revue des dépenses au moins 10 milliards d’euros d’économies. C’est notre objectif », a déclaré Le Maire lors d’une conférence sur les finances publiques au ministère des Finances.

Les économies proviendront des dépenses du secteur public en matière de santé, de logement, d’organismes parapublics et de mesures de soutien à l’emploi. Le gouvernement réduira également progressivement sur quatre ans un allégement fiscal sur les carburants qui profite à certains secteurs, comme le transport routier.

Le Maire a déclaré que les économies étaient nécessaires pour respecter les plans visant à accélérer la réduction de la dette nationale de la France au cours de l’année à venir.

Il a également confirmé les plans visant à mettre fin aux plafonds gouvernementaux sur les prix du gaz et de l’électricité qui ont été introduits pour aider les ménages à faire face aux prix de l’énergie de l’année dernière, et à mettre fin aux bons subventionnés pour aider les familles à faible revenu à faire face aux prix.

L’agence de notation Fitch a abaissé fin avril sa note sur la dette souveraine de la France à AA- en raison d’inquiétudes concernant une éventuelle paralysie politique et des troubles sociaux après l’adoption d’une réforme impopulaire des retraites.

Ce mois-ci, S&P a épargné à la France l’embarras d’une deuxième dégradation en quelques semaines, mais est resté prudent sur les perspectives, en raison de finances publiques tendues.

(1 $ = 0,9153 euros)

(Reportage par Leigh Thomas; Montage par Toby Chopra et Clarence Fernandez)

!function(f,b,e,v,n,t,s)
if(f.fbq)return;n=f.fbq=function()n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments);
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘288482159799297’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepteLire la suite