#image_title

La France, l’Allemagne et la Pologne vont lancer une campagne de lutte contre la désinformation en Ukraine

Les plus hauts diplomates de France, d’Allemagne et de Pologne devaient lancer lundi une initiative commune pour lutter contre les attaques de désinformation russes alors que l’invasion de l’Ukraine par Moscou entre dans sa troisième année.

Le trio se réunira dans un château historique près de Paris alors que le Premier ministre polonais et ancien chef de l’UE Donald Tusk se rendra lundi en France et en Allemagne pour renforcer la coopération de Varsovie avec Paris et Berlin.

Le ministre français des Affaires étrangères Stéphane Séjourne recevra son homologue allemande Annalena Baerbock et Radoslaw Sikorski de Pologne au château de La Celle-Saint-Cloud, juste à l’extérieur de Paris.

Sejourne a déclaré ce week-end que la France, l’Allemagne et la Pologne dévoileraient un nouvel accord de coopération pour lutter contre les opérations de désinformation étrangères, en particulier celles provenant de Russie.

Les ministres devaient également rendre compte des nouvelles attaques d’information de Moscou contre les trois pays.

« Nos trois pays ont été victimes de la même stratégie de déstabilisation », a déclaré Séjourne dans un entretien au quotidien régional français Ouest-France publié samedi.

Sejourne a déclaré que le trio révélerait « les attaques qui ont été commises », ajoutant que ces attaques de désinformation visaient à diviser l’opinion publique.

Les critiques du Kremlin affirment que la Russie utilise depuis des années des usines à trolls et des sites Web de fausses informations pour diffuser la désinformation en Occident.

Après que le dirigeant russe Vladimir Poutine ait envoyé des troupes en Ukraine en février 2022, Moscou a intensifié ses efforts pour promouvoir un discours pro-Kremlin.

Les troupes du Kremlin gagnent du terrain à Avdiivka et les officiers ukrainiens promettent que leurs défenses tiendront

Autres sujets d’intérêt

Les troupes du Kremlin gagnent du terrain à Avdiivka et les officiers ukrainiens promettent que leurs défenses tiendront

Un blogueur militaire russe a déclaré à propos des violents combats à Avdiivka, où les troupes moscovites tentent de fermer la tenaille sur le saillant ukrainien : On ne peut pas tenir un front avec seulement des corps.

Paris, Berlin et Varsovie espèrent intensifier leur coopération et redynamiser le format dit du « Triangle de Weimar », initialement créé en 1991 pour permettre une action européenne concertée.

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite