La France et l’Algérie discutent de la question des visas et conviennent de lutter contre l’immigration illégale – SchengenVisaInfo.com

Le président français Emmanuel Macron s’est mis d’accord avec son homologue algérien pour lutter contre l’immigration clandestine tout en garantissant des moyens plus efficaces pour que les ressortissants algériens puissent entrer en France de manière légale.

Les commentaires de Macron sont intervenus à la suite de sa visite en Algérie, destinée à rétablir les relations entre ces deux pays après la crise des visas qui avait éclaté précédemment, rapporte SchengenVisaInfo.com.

L’année dernière, il a été rapporté que les autorités françaises prévoyaient de limiter le nombre de visas délivrés aux citoyens algériens ; cependant, de telles spéculations ont été démenties par l’ambassadeur de France en Algérie, François Goyette.

Il a souligné qu’il n’y a pas de quota de visas délivrés ou refusés aux demandeurs algériens, malgré ces spéculations.

C’est la conformité des demandes aux dispositions du code Schengen qui détermine le nombre de visas délivrés. Cependant, la décision de délivrer un visa reste une décision souveraine, a-t-il souligné à cet égard.

Cependant, les autorités françaises ont confirmé que le pays avait décidé de renforcer les restrictions concernant le processus de délivrance des visas pour les ressortissants algériens, ainsi que ceux du Maroc et de la Tunisie.

Une telle décision signifiait que la France accorderait moins de visas qu’auparavant aux citoyens des pays mentionnés ci-dessus après qu’ils aient refusé de reprendre leurs ressortissants qui séjournent en France de manière illégale après s’être vu refuser l’asile.

Concernant la question, Macron a souligné que la question avait été discutée jusqu’à la nuit précédente avec le président Abdelmajid Tebboune lors d’une réunion et d’un dîner au palais présidentiel.

Nous partageons la même volonté de mettre en œuvre des politiques de lutte contre l’immigration clandestine et les trafics, Macron a souligné tout en soulignant que cela inclut d’être plus efficace à renvoyer en Algérie des personnes séjournant en France de manière irrégulière.

La présidente Frances a ajouté que le pays souhaitait avoir une approche plus flexible pour fournir des visas aux familles de doubles nationaux franco-algériens, ainsi qu’aux sportifs, artistes et entrepreneurs.

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait discuté des questions relatives aux droits de l’homme avec Tebboune, le président français a déclaré que les deux présidents discutaient librement de tout ; cependant, il n’a pas fourni plus de détails.

Récemment, il a été rapporté que l’ambassade de France, les consulats ainsi que d’autres centres de visas en Algérie ont rejeté un total de 31 955 demandes de visa Schengen pour la France déposées l’année dernière. Cela signifie que le nombre total de demandes de visa Schengen rejetées par les pays européens pour les ressortissants des pays d’Afrique du Nord est de 80,5 %.

Sur un total de 140 212 demandes de visa Schengen déposées par des Algériens l’année dernière, seuls 83 941 d’entre eux ont reçu une réponse positive à leurs demandes.

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepteLire la suite