#image_title

Frances Macron veut diriger la politique étrangère de l’UE mais tout le monde n’est pas convaincu

Son commentaire controversé sur les troupes sur le terrain lui a valu une récrimination immédiate et très publique de la part du chancelier allemand Olaf Scholz et a provoqué la colère des responsables américains qui affirment en privé qu’une telle décision pourrait même risquer de fomenter un affrontement avec Moscou, selon un haut responsable familier avec les discussions entre alliés. .

Les allusions de Macron ont été émises pour laisser le président russe Vladimir Poutine dans l’incertitude, avait-il déclaré à l’époque, mais des responsables familiers avec les discussions de l’OTAN sur l’Ukraine ont déclaré qu’elles auraient pu avoir l’effet inverse.

Macron exhorte les alliés de l’Ukraine à ne pas se montrer lâches

En forçant Berlin à exclure publiquement la possibilité d’envoyer des troupes, Macron a réussi à dissiper l’ambiguïté persistante sur la localisation des lignes rouges alliées, selon un haut responsable américain.

Ces commentaires ne sont pas non plus très intelligents du point de vue de la sécurité opérationnelle, selon certains responsables qui ont également parlé sous couvert d’anonymat, d’autant plus que plusieurs pays ont déjà, discrètement, du personnel en Ukraine.

La question de l’unité militaire de l’Europe est d’autant plus importante que Poutine est enhardi par sa victoire aux élections qu’il a organisées à l’occasion de l’anniversaire de son annexion de la Crimée, alors que les doutes qui perdurent depuis des mois sur l’approvisionnement en armes de l’Ukraine ne sont pas encore dissipés.

La politique intérieure française est également en jeu. Macron place l’Ukraine au premier plan de la campagne pour les élections parlementaires européennes de juin, en décrivant sa rivale d’extrême droite Marine Le Pen comme une alliée de Poutine.

Il est de plus en plus évident que la Russie constitue une menace pour nous, a déclaré mardi le ministre français de la Défense, Sébastien Lecornu, lors d’une conférence de presse. Nous ne pouvons nous permettre d’envisager une victoire russe.

09h43

Deux ans de guerre en Ukraine : maladies, déplacements et demandes d’aide

Deux ans de guerre en Ukraine : maladies, déplacements et demandes d’aide

Il ne fait aucun doute que certains premiers ministres de l’UE se tournent vers Macron pour prendre le leadership, nombre d’entre eux saluant sa position durcie à l’égard de la Russie, selon un responsable familier avec les discussions lors de leur dernière réunion à Bruxelles.

Dans le même temps, la France a soutenu la Pologne en exigeant que l’UE réfléchisse à nouveau à la possibilité de permettre aux céréales ukrainiennes de circuler librement sur le marché unique, ce qui a alimenté les protestations des agriculteurs.

Mais l’un des nombreux projets européens visant à résoudre la pénurie d’armes en Ukraine est emblématique de la raison pour laquelle Macron s’oppose à certains alliés. Les critiques du président français disent qu’il parle plus que d’agir.

La République tchèque est à la tête d’une initiative qui prévoit l’achat, dans un avenir proche, de quelque 800 000 obus provenant de sources extérieures à l’UE. Même si Macron a déclaré le mois dernier qu’il soutenait l’initiative tchèque, la France n’a pas encore apporté de contribution financière. L’Allemagne, en revanche, dépense 300 millions d’euros (325 millions de dollars) pour acheter 180 000 obus.

Depuis le début de la guerre, la France est loin derrière ses alliés en termes d’aide globale envoyée à l’Ukraine, selon l’Ukraine Support Tracker de l’Institut de Kiel. Kiev a promis moins de 2 milliards d’euros de soutien, contre 22 milliards d’euros pour l’Allemagne. Il s’agit d’un écart flagrant, même si le gouvernement français affirme que ces chiffres ne tiennent pas compte de l’impact disproportionné de ses armes modernes sur le champ de bataille.

L’accord avec l’Ukraine nécessitera des engagements en matière de sécurité et des assurances pour la Russie (Poutine)

Macron a cherché à combler le vide laissé par la démission d’Angela Merkel de son poste de chancelière allemande en 2021 et, en faisant preuve de force en matière de politique étrangère française, le plus jeune dirigeant du pays depuis Napoléon exploite un long héritage.

Il a été plus audacieux que certains de ses collègues dirigeants européens lorsque, selon une lecture de la conversation du bureau de Macron, il a déclaré au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu que tout transfert forcé de personnes hors de la ville de Rafah constituerait un crime de guerre.

Pourtant, les récentes aventures de politique étrangère hors d’Europe ont connu quelques ratés. Sa stratégie africaine est en lambeaux alors que la France peine à convaincre les pays de la région du Sahel de tolérer la présence d’une ancienne puissance coloniale.

Le Niger a été un pilier de la stratégie de Macron dans ce pays, mais l’année dernière, le gouvernement français a dû évacuer ses citoyens après que des soldats ont pris le président du Niger en otage et se sont déclarés aux commandes.

Un soldat ukrainien se prépare à lancer le drone de moyenne portée Poséidon H10 sur la ligne de front près de Bakhmut, dans la région de Donetsk, le 26 mars. Photo : AP

Mais après près de sept ans au pouvoir, le président français a également accumulé une solide expérience. Il est par exemple l’un des deux seuls dirigeants du Groupe des Sept à avoir travaillé avec Donald Trump.

À la veille d’élections au cours desquelles l’ancien président pourrait revenir à la Maison Blanche, les Européens remettent déjà en question l’engagement des États-Unis dans les relations transatlantiques et avec l’Ukraine, avec plus de 60 milliards de dollars de financement pour Kiev bloqués à Washington.

Macron a raté une occasion de s’emparer de manière décisive du leadership européen au début de l’invasion russe de l’Ukraine, a déclaré Rym Momtaz, chercheuse basée à Paris à l’Institut international d’études stratégiques. Il fait désormais de grands progrès pour rectifier cette erreur.

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite