France : le financement de la Commission européenne au FEMYSO ne correspond pas à nos valeurs laïques

Laurence Bonne s’est entretenue avec la chaîne publique France 2 et a déclaré : Il n’y a pas d’ambiguïté. Le Forum des Organisations Européennes de Jeunes et d’Etudiants Musulmans (FEMYSO) ne correspond pas à nos valeurs laïques. Cela ne soutient pas du tout nos principes d’inclusion et d’émancipation.

En novembre 2021, Marlène Schiappa, ministre déléguée française chargée de la Citoyenneté, s’inquiétait des relations entre la commissaire européenne à l’égalité, Helena Dalli et le FEMYSO.

En août, la question a été mise à l’ordre du jour lorsque la FEMYSO est apparue parmi les associations dans une vidéo diffusée par la Commission européenne pour célébrer la jeunesse du continent.

Boone a rappelé que l’ancien secrétaire d’État aux affaires européennes, Clément Beaune, avait informé la Commission européenne de la situation avec Schiappa. Il semble que cela n’ait pas suffi. Nous rédigeons un nouveau rapport avec le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a déclaré Bonne.

Je prends actuellement des contacts avec mes collègues dans tous les pays européens pour faire pression sur la commission, a ajouté Boone.

Fondée en 1999, la FEMYSO est considérée par de nombreux chercheurs comme une émanation des Frères musulmans. Les Frères musulmans sont également interdits en Égypte, d’où ils sont originaires.

Selon le magazine Marianne, ce n’est pas la première fois que le FEMYSO collabore avec des institutions européennes. Il est rapporté que depuis 2014, FEMYSO a reçu des dizaines de milliers d’euros de la Commission européenne et du Conseil de l’Europe.

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepteLire la suite