Apple serait passé à sa propre conception de modem iPhone en 2023

Recevez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Apple envisage de s’associer à Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. pour la production de ses propres modems 5G pour les futurs iPhones, selon un nouveau rapport publié en Nikkei. Apple prévoit d’utiliser le nœud de processus TSMC en 4 nm, qui n’a encore été déployé pour aucun produit commercial ; le modem est apparemment en cours de conception et de test à 5 nm avant de passer à la production de masse en 2023 à 4 nm.

On s’attend à ce que les pommes passent à des modems de leur propre conception en 2023, et TSMC est le partenaire de fabrication naturel. Qualcomm, qui est l’acteur dominant du secteur et produit des composants de modem pour l’ensemble de la gamme iPhone 13, a récemment déclaré qu’il prévoyait de ne représenter que 20 % des commandes de modems iPhone dans deux ans.

Apple a acheté la division modem Intels 5G en 2019, préfigurant le changement éventuel. Plus tôt cette année-là, Qualcomm et Apple ont convenu de mettre fin à un coûteux différend sur un brevet de technologie de modem, Qualcomm recevant plus de 4 milliards de dollars dans le cadre du règlement.

TSMC est le fabricant de tous les processeurs iPhone de la série A et des systèmes sur puce M1 pour ordinateurs Mac. Selon Nikkei, des centaines d’ingénieurs TSMC basés à Cupertino travaillent avec l’équipe de développement de puces Apple. Les SoC pour iPhone 2022 utiliseraient le processus TSMC 4 nm, et certains modèles d’iPad adopteraient des processeurs 3 nm en 2023. Nikkei dit que l’iPhone fera le saut de 3 nm dès l’année prochaine.

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Recevez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

commentaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite