66 millions de visiteurs en 2022 : plongée dans les segments passagers français

Résumé

  • L’industrie touristique française ne s’est pas encore complètement remise de la pandémie, le nombre de visiteurs à l’aéroport Charles de Gaulle étant passé de 76 millions à 57 millions en 2023.
  • Le nombre de visiteurs en provenance du Royaume-Uni et d’Allemagne a diminué, tandis que l’Espagne et l’Italie ont connu une augmentation.
  • Le nombre de touristes chinois en France a chuté de près de 70 %, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur le secteur touristique du pays, mais les prochains Jeux olympiques d’été de 2024 pourraient augmenter le nombre de visiteurs.


VIDÉO SIMPLEFLYING DU JOUR

DÉFILEZ POUR CONTINUER AVEC LE CONTENU

Au cours des années précédant la pandémie, la France régnait en maître sur le tourisme mondial, dépassant de loin toute autre nation en nombre de visiteurs avec 90 millions de touristes internationaux en 2019. Une nation avec un riche patrimoine culturel, des paysages magnifiques, une culture dynamique et une cuisine impeccable, il n’est pas surprenant que la France se soit hissée au sommet des classements touristiques.

L’aéroport international Charles de Gaulle (CDG) de Paris, le plus fréquenté des aéroports français et plaque tournante de la compagnie aérienne nationale Air France, a vu 76 millions de passagers franchir ses portes en 2019. En 2022, ce chiffre ne s’élève qu’à 57 millions, démontrant que le tourisme en La France n’a tout simplement pas encore complètement récupéré.

Un A350 d'Air France sur le point de décoller.

Photo : yvr_luis | Shutterstock

Alors que le pic de la pandémie est désormais derrière nous depuis trois ans et que la saison estivale s’achève, où se situe l’industrie française du tourisme international en 2023 ? Dans cet article, nous explorerons quels principaux groupes de visiteurs internationaux sont venus dans le pays européen l’été dernier et comparerons ces statistiques aux chiffres de visites de 2019.


Principaux pays d’origine

En comparant les données entre août 2023 et le même mois de 2019, le nombre de visiteurs a diminué dans la plupart des pays, mais il existe des exceptions notables. Le nombre de visiteurs en provenance du Royaume-Uni, une source clé du tourisme international en France, a diminué de plus de 50 000, passant de plus de 775 000 en août 2019 à un peu moins de 725 000 ce même mois de cette année. Le tourisme en provenance d’Allemagne a également diminué de façon drastique, de près de 80 000, passant de 450 000 à un peu plus de 370 000.

Amsterdam, Pays-Bas - 8 octobre 2022 : avion Airbus A350-900 de l'Est de la Chine à l'aéroport d'Amsterdam Schiphol (AMS) aux Pays-Bas.

Photo: Markus Mainka / Shutterstock

L’Espagne était le plus grand pays d’origine des visiteurs en France, avec près de 900 000 visiteurs internationaux dans le pays en août 2023, contre environ 850 000. Les visiteurs italiens ont également augmenté en août par rapport au même mois en 2019, passant d’environ 650 000 à plus de 700 000. Les visiteurs du Portugal et du Maroc ont également augmenté, bondissant de près de 100 000 pour le premier et d’environ la moitié pour le second.

Pour certains pays, le nombre de visiteurs est resté à peu près le même. Les visiteurs en provenance des États-Unis, par exemple, sont restés assez constants, autour de 550 000. Dans l’ensemble, les visiteurs en provenance des pays européens proches de la France ont pour la plupart augmenté, tandis que le nombre de visiteurs en provenance de pays plus éloignés a diminué ou est resté stagnant.

Le rôle de la Chine

Un pays qui se démarque cependant des autres est la Chine, où le nombre de touristes a chuté de près de 70 % en août 2023. Bien que ce pays ne soit pas l’une des plus grandes sources de tourisme international en France, 100 000 visiteurs de moins en provenance de ce pays asiatique chaque année pourrait sûrement avoir un effet négatif important sur le secteur touristique du pays.

carte-1

Photo : GCMap

Avant la pandémie, douze liaisons différentes entre la Chine et la France étaient exploitées par différents transporteurs, avec de nouvelles connexions constamment ajoutées. Il ne reste désormais que cinq de ces lignes, qui relient toutes les grandes villes chinoises à Paris CDG.

Cependant, l’été prochain apportera sûrement un revirement du nombre de touristes en France et pourrait même pousser les niveaux de visiteurs au-delà des statistiques de 2019. Le pays, qui occupe une position centrale pour les visiteurs d’Amérique du Nord et d’Asie, accueillera les Jeux olympiques d’été de 2024, un événement qui attirera certainement des millions de personnes dans la Ville Lumière. Alors que la Chine présente régulièrement des athlètes qui remportent des médailles dans diverses épreuves olympiques, les visiteurs du pays le plus peuplé du monde reviendront sûrement en France.

Source : BVG

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepteLire la suite