Visualiser les langues les plus utilisées sur Internet

Recevez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Le déclin de l’investissement à long terme

Notre période de détention préférée est éternelle.

Ce sont les mots du célèbre investisseur Warren Buffett, un défenseur de la achète et garde approche de l’investissement. L’achat et la conservation est une stratégie à long terme dans laquelle les actions sont progressivement accumulées au fil du temps, indépendamment des performances à court terme.

Et bien que Buffett soit sans aucun doute un investisseur prospère, les données du NYSE suggèrent que peu de gens suivent réellement ses conseils. En juin 2020, la durée moyenne de détention des actions était de seulement 5,5 mois. C’est une diminution massive par rapport au pic de la fin des années 1950 de 8 années.

Qu’est-ce qui motive ce changement ?

La diminution des périodes de détention semble avoir été causée par un certain nombre de facteurs, le plus important étant le progrès technologique.

Par exemple, dans 1966, le NYSE est passé à un système de négociation entièrement automatisé. Cela a considérablement augmenté le nombre de transactions pouvant être traitées chaque jour et réduit le coût des transactions.

An NYSE Average Daily Trading Volume* (nombre d’actions)
1886 1M
1982 100M
1987 500M
2020 1 000 millions

*Moyenne mobile sur 10 jours au 15 décembre 2020. Source : Nasdaq

Les échanges automatisés ont conduit à l’introduction de trading haute fréquence (HFT), qui utilise des algorithmes informatiques pour analyser les marchés et exécuter des transactions en quelques secondes. Le HFT représente 50 % du volume des transactions sur les marchés boursiers américains, ce qui en fait un contributeur important à la baisse des périodes de détention.

La technologie a également permis aux investisseurs de devenir plus actifs. Grâce à Internet et aux smartphones, les nouvelles informations sont largement diffusées et faciles d’accès. Avec les plateformes de trading en ligne, les investisseurs ont également la possibilité d’agir immédiatement sur ces informations.

Les réseaux sociaux jouent également un rôle. La récente saga r/wallstreetbets est un exemple de la façon dont le marché boursier peut devenir sensationnel et à la mode. Après tout, l’investissement à long terme a beaucoup moins à offrir en termes d’excitation.

La longévité des entreprises en déclin

Enfin, les entreprises elles-mêmes présentent également des durées de vie plus courtes. Cela se traduit par une plus grande rotation des indices (sociétés ajoutées ou supprimées des indices boursiers) et contribue probablement à la diminution des périodes de détention.

En 1970, les entreprises incluses dans le S&P 500 avaient une ancienneté moyenne de 35 ans. En 2018, la durée d’occupation moyenne était tombée à 20 ans, et d’ici 2030, elle devrait tomber en dessous de 15 ans.

Dans l’ensemble, ces tendances peuvent créer une plus grande incitation à rechercher des résultats à court terme.

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Recevez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

commentaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite