Tour de France Étape 18: Kasper anticipe Jasper – Cycling West – Cycling Utah

TOUR DE FRANCE 2023 | ÉTAPE 18 | MOTIERS > BOURG-EN-BRESSE

Kasper Asgreen a remporté une victoire surprise à Bourg-en-Bresse, sa première sur le Tour de France, alors qu’il a résisté au peloton de sprint avec ses compagnons d’échappée Pascal Eenkhorn et Jonas Abrahamsen qui ont complété le podium de l’étape 18. Le grand favori Jasper Philipsen a dû se contenter de la quatrième place en première position du peloton. Asgreen a remporté la première étape de Soudal-Quick Steps cette année et une troisième pour le Danemark après Mads Pedersen et Jonas Vingaard. Ce dernier conserve le maillot jaune.

ASGREEN, CAMPENAERTS ET ABRAHAMSEN EN TÊTE

152 coureurs ont pris le départ de l’étape 18 à Motiers à 13h40. Non partants : Wout van Aert (Jumbo-Visma) et Anthony Perez (Cofidis). Kasper Asgreen (Soudal-Quick Step) était le premier attaquant, rapidement rejoint par Victor Campenaerts (Lotto-Dstny) et Jonas Abrahamsen (Uno-X). Ils ont obtenu un avantage maximum de 148 au km 7. Les équipes Jayco-AlUla, DSM-Firmenich et Alpecin-Deceuninck ont ​​ensuite rythmé le peloton. Pendant la moitié de la course, l’écart est resté stable autour d’une minute. Abrahamsen a pris les deux points du KOM en jeu à Chambry-le-Haut (km 62) et en haut de la côte de Boissieu (km 105) où des attentats ont finalement eu lieu en tête de peloton, impliquant Pascal Eenkhorn (Lotto-Dstny), le local Simon Guglielmi (Arkea-Samsic), Quinten Hermans (Alpecin-Deceuninck) et Anthony Turgis (TotalEnergies).

20/07/2023 – Tour de France 2023 – Etape 18 – Motiers / Bourg-en-Bresse (184,9 km) – ABRAHAMSEN Jonas (UNO-X PRO CYCLING TEAM), CAMPENAERTS Victor (LOTTO DSTNY), ASGREEN Kasper (SOUDAL QUICK-STEP) – ASO/Charly Lopez

EENKHORN RENFORCE LE GROUPE DE TÊTE

Eenkhorn s’est éloigné du peloton à 65 km de la fin. Campenaerts l’attendait. Les deux coureurs de Lotto-Dstny ont rattrapé Asgreen et Abrahamsen pour en faire un quatuor de tête à 58 km de la fin. Abrahamsen a également remporté l’intermédiaire face à un Eenkhorn très motivé tandis que Mads Pedersen (Lidl-Trek) n’a montré aucun intérêt à défier Philipsen pour le maillot vert. Dans la dernière heure de course, Bora-Hansgrohe et Lidl-Trek ont ​​pris le relais de DSM-Firmenich, Alpecin-Deceuninck et Jayco-AlUla en tête du peloton alors que le quatuor de tête avait moins d’une minute d’avance.

20/07/2023 – Tour de France 2023 – Etape 18 – Motiers / Bourg-en-Bresse (184,9 km) – ASO/Charly Lopez

LE PELOTON MANQUE DE RATTRAPAGE

Campenaerts a été désigné pour le prix de la combativité. Il a continué à tirer le quatuor de tête jusqu’à la toute fin, même lorsque les chances de tenir le peloton à distance étaient très minces avec 40 d’avance à 20 km de l’arrivée, 20 à 10 km de l’arrivée et moins de 10 dans les 3 derniers km.

20/07/2023 – Tour de France 2023 – Etape 18 – Motiers / Bourg-en-Bresse (184,9 km) – ASO/Pauline Ballet

Campenaerts a tout donné dans la dernière ligne droite avec l’idée de faire sortir Eenkhorn mais ce sont Abrahamsen dans sa roue et Asgreen qui ont chronométré le sprint à la perfection. Le Danois a terminé deuxième d’une étape à Gap en 2019 et à nouveau deuxième du St-Emilion ITT en 2021 avant de remporter sa première victoire aujourd’hui, gardant l’élan des coureurs danois dans un Tour dominé par son compatriote Jonas Vingaard.

KASPER ASGREEN : « NOUS QUATRE NOUS AVONS MÉRITÉ DE GAGNER »

Evidemment la situation de notre échappée n’était pas idéale. J’aurais préféré rompre avec 7 ou 8 coureurs. C’est aussi l’une des dernières étapes du Tour après des semaines vraiment difficiles. Pourtant, nous avons vu de petites pauses arriver à l’arrivée contre le peloton, donc je n’ai pas exclu la possibilité de gagner. Ça a été un contre-la-montre par équipe toute la journée. Mes compagnons d’échappée étaient tout simplement excellents. Nous méritions tous de gagner en raison de tout le travail que nous avons consacré à la pause. Je suis content de m’en sortir. Cela signifie tellement avec la période que j’ai vécue cette année depuis ma chute au Tour de Suisse. J’ai parcouru un long chemin, et le couronner par une victoire comme celle-ci est incroyable. Je le dédie à toutes les personnes qui m’ont aidé à traverser cette période difficile, ainsi qu’à mon coéquipier Dries Devenyns lors de son dernier Tour et de sa dernière saison.

20/07/2023 – Tour de France 2023 – Etape 18 – Motiers / Bourg-en-Bresse (184,9 km) – ASGREEN Kasper (SOUDAL QUICK-STEP) – Vainquer d’tape – ASO/Pauline Ballet

JONAS VINGEGAARD : « MA STRATÉGIE EST DE NE PAS PROVOQUER DE PROBLÈMES »

« Ça n’a pas été une journée stressante, mais ça a été très rapide au final car il y a eu une grosse bagarre entre l’échappée et le peloton. Pourtant, j’étais content de rester dans les roues des équipes de sprinteurs toute la journée. Ma stratégie pour les prochains jours consiste essentiellement à rester concentré et à éviter les ennuis. Mes coéquipiers ont fait un travail incroyable à cela aujourd’hui. Nous ne nous relaxerons qu’une fois l’étape parisienne terminée.

20/07/2023 – Tour de France 2023 – Etape 18 – Motiers / Bourg-en-Bresse (184,9 km) – VINGEGAARD ​​Jonas (JUMBO-VISMA) – ASO/Pauline Ballet

VICTOR CAMPENAERTS : « J’AI ESSAYÉ DE DIRIGER MAIS J’AI DES CRAMPES »

«Nous avions prévu d’être dans la pause. Aucune autre option. Si c’était 10 gars, plein de gars. Si c’était petit, allez-y doucement, envoyez quelqu’un comme nous l’avons fait. Et oui, nous avons bien travaillé, la coopération était bonne. J’ai essayé de maintenir l’échappée dans les derniers kilomètres car Pascal [Eenkhorn] a un bon sprint. J’ai essayé de sortir en tête, mais j’ai eu des crampes à 500m de l’arrivée et puis j’ai ralenti au sprint. Chapeau Kasper. C’est doux-amer. Il n’est jamais facile de monter sur le podium du Tour de France, c’est donc une bonne surprise d’être ici avec le prix de la combativité. Cela le rend un peu plus sucré et un peu moins amer.

20/07/2023 – Tour de France 2023 – Etape 18 – Motiers / Bourg-en-Bresse (184,9 km) – ASGREEN Kasper (SOUDAL QUICK-STEP), ABRAHAMSEN Jonas (UNO-X PRO CYCLING TEAM), CAMPENAERTS Victor (LOTTO DSTNY) – ASO/Charly Lopez

JASPER PHILIPSEN : « ILS ONT DÛ ÊTRE TRÈS FORTS À L’AVANT »

« Je me demande aussi pourquoi l’échappée a réussi. Nous avons fait tout ce que nous pouvions. Nous avons maintenu l’écart à une minute. De nombreuses équipes ont également chassé. Ils devaient être très forts à l’avant. Tout le monde est un peu fatigué. Nous avons beaucoup travaillé, mais les quatre premiers ont été incroyables. Je voulais gagner aujourd’hui mais ça n’a pas été un mauvais Tour jusqu’à présent. Je peux encore être heureux avec quatre victoires d’étape. J’ai aussi récolté des points pour le maillot vert. Demain peut être une bonne journée, et aussi dimanche.

20/07/2023 – Tour de France 2023 – Etape 18 – Motiers / Bourg-en-Bresse (184,9 km) – PHILIPSEN Jasper (ALPECIN-DECEUNINCK) – ASO/Charly Lopez

GIULIO CICCONE : « SAMEDI SERA LE GRAND JOUR »

« Les jambes étaient un peu fatiguées ce matin. Mais, pour le reste, je suppose que c’était une bonne journée. Déjà demain, ce sera un peu plus nerveux qu’aujourd’hui. Il faut faire attention, mais le jour important sera samedi. Il y aura alors combat complet. Gall, Vingaard sont les hommes que je devrai peut-être surveiller mais je n’ai pas besoin de les contrôler, je préfère aller collecter le plus de points KOM possible.

TADEJ POGACAR : « PEUT-ÊTRE QUE MA FORME N’ÉTAIT PAS PARFAITE POUR LA TOURNÉE »

« Le début de l’étape d’aujourd’hui a été assez difficile pour moi. Cela a été assez émouvant dans les premiers kilomètres, car de nombreux coureurs sont venus me parler. Je veux leur dire un grand merci, car ils m’ont remonté le moral. Pour le reste, j’ai réussi à récupérer un peu pendant l’étape.

20/07/2023 – Tour de France 2023 – Etape 18 – Motiers / Bourg-en-Bresse (184,9 km) – POGACAR Tadej (UAE TEAM EMIRATES) – ASO/Pauline Ballet

« Bien sûr, j’ai été extrêmement déçu hier soir. Qui ne le serait pas ? Je n’ai pas d’explication quant à ce qui s’est passé hier. Il n’y a pas de véritable explication. Je peux être heureux dans l’ensemble car je suis venu sur le Tour après une blessure, sans trop d’entraînement. Au début, j’étais optimiste, car je me sentais très bien les deux premières semaines. Mais peut-être que ma forme n’était pas parfaite pour le Tour. Je suis heureux d’être ici et à la 2ème place du GC. Quand on regarde le tableau dans son ensemble, notre Tour de France a été très bon. On a le maillot jaune depuis quelques jours, on a fait deux victoires d’étape, et peut-être mettre deux gars sur le podium à Paris. Nous avons une équipe incroyable et nous essaierons de nous battre jusqu’au bout pour décrocher une nouvelle victoire d’étape et conserver les 2e et 3e positions au classement général.

(Visité 15 fois, 10 visites aujourd’hui)

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepteLire la suite