Routes, transports en commun, internet : que contient le projet de loi sur les infrastructures | Actualités AP

Recevez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

WASHINGTON (AP) Le plan d’infrastructure de 1 000 milliards de dollars qui va maintenant au président Joe Biden pour signer la loi a de l’argent pour les routes, les ponts, les ports, le transport ferroviaire, l’eau potable, le réseau électrique, l’Internet à large bande et plus encore.

La Chambre a adopté le plan bipartite vendredi soir et Biden a déclaré samedi qu’il organiserait une cérémonie de signature lorsque les législateurs reviendront d’une semaine de vacances.

La nouvelle loi promet d’atteindre presque tous les coins du pays. C’est un investissement historique que le président a comparé à la construction du chemin de fer transcontinental et de l’Interstate Highway System. La Maison Blanche prévoit que les investissements créeront, en moyenne, environ 2 millions d’emplois par an au cours de la prochaine décennie.

Le projet de loi a autorisé la Chambre par un vote de 228 contre 206, mettant ainsi fin à des semaines de négociations au sein des partis au cours desquelles les démocrates libéraux ont insisté pour que la législation soit liée à un projet de loi de dépenses sociales plus important de 1,75 billion de dollars afin de faire pression sur les démocrates plus modérés pour qu’ils soutiennent les deux.

Le Sénat a adopté la loi par 69 voix contre 30 en août après de rares négociations bipartites, et la Chambre a conservé ce compromis intact. Treize républicains de la Chambre ont voté pour le projet de loi, donnant aux démocrates plus qu’assez de voix pour surmonter une poignée de défections de progressistes.

Voici le détail de la facture :

ROUTES ET PONTS

Le projet de loi fournirait 110 milliards de dollars pour réparer les autoroutes, les ponts et les routes vieillissantes du pays. Selon la Maison Blanche, 173 000 milles au total ou près de 280 000 kilomètres d’autoroutes et de routes principales des Amériques et 45 000 ponts sont en mauvais état. Et les près de 40 milliards de dollars pour les ponts sont le plus gros investissement dédié aux ponts depuis la construction du réseau routier national, selon l’administration Biden.

TRANSPORT EN COMMUN

Les 39 milliards de dollars pour le transport en commun dans la législation élargiraient les systèmes de transport, amélioreraient l’accessibilité pour les personnes handicapées et fourniraient des dollars aux gouvernements étatiques et locaux pour acheter des bus à zéro émission et à faible émission. Le département des transports estime que le carnet de commandes actuel des réparations s’élève à plus de 24 000 autobus, 5 000 wagons, 200 gares et des milliers de kilomètres de voies et de systèmes électriques.

FERROVIAIRE DE PASSAGERS ET DE MARCHANDISES

Pour réduire l’arriéré de maintenance d’Amtraks, qui s’est aggravé depuis la tempête Sandy il y a neuf ans, le projet de loi fournirait 66 milliards de dollars pour améliorer les services ferroviaires du corridor nord-est (457 milles, 735 km), ainsi que d’autres itinéraires. C’est moins que les 80 milliards de dollars que Biden a demandé à l’origine avec Amtrak du Delaware à Washington pendant son séjour au Sénat, mais ce serait le plus gros investissement fédéral dans le service ferroviaire voyageurs depuis la création d’Amtrak il y a 50 ans.

VÉHICULES ÉLECTRIQUES

Le projet de loi dépenserait 7,5 milliards de dollars pour les stations de recharge de véhicules électriques, qui, selon l’administration, sont essentielles pour accélérer l’utilisation des véhicules électriques afin de lutter contre le changement climatique. Il fournirait également 5 milliards de dollars pour l’achat d’autobus scolaires électriques et hybrides, réduisant ainsi la dépendance aux autobus scolaires fonctionnant au diesel.

ACCÈS INTERNET

Les législations de 65 milliards de dollars pour l’accès à large bande viseraient à améliorer les services Internet pour les zones rurales, les familles à faible revenu et les communautés tribales. La majeure partie de l’argent serait mise à disposition par le biais de subventions aux États.

MODERNISATION DU RÉSEAU ÉLECTRIQUE

Pour se prémunir contre les pannes d’électricité qui sont devenues plus fréquentes ces dernières années, le projet de loi dépenserait 65 milliards de dollars pour améliorer la fiabilité et la résilience du réseau électrique. Cela stimulerait également les technologies de capture du carbone et des sources d’électricité plus respectueuses de l’environnement comme l’hydrogène propre.

AÉROPORTS

Le projet de loi dépenserait 25 milliards de dollars pour améliorer les pistes, les portes et les voies de circulation dans les aéroports et pour améliorer les terminaux. Cela améliorerait également les tours de contrôle de la circulation aérienne vieillissantes.

EAU ET EAUX USÉES

Le projet de loi dépenserait 55 milliards de dollars pour les infrastructures d’approvisionnement en eau et d’assainissement. Il dispose de 15 milliards de dollars pour remplacer les tuyaux en plomb et de 10 milliards de dollars pour lutter contre la contamination de l’eau par les substances chimiques polyfluoroalkylées qui ont été utilisées dans la production de téflon et ont également été utilisées dans la mousse anti-incendie, les vêtements hydrofuges et de nombreux autres articles.

PAYER POUR CELA

Le programme de dépenses sur cinq ans serait financé en utilisant 210 milliards de dollars d’aide d’urgence COVID-19 non dépensés et 53 milliards de dollars d’aide à l’assurance-chômage que certains États ont interrompue, ainsi qu’un éventail de plus petits pots d’argent, comme les ventes de réserves de pétrole et les enchères de spectre pour les services 5G.

___

Les rédacteurs d’Associated Press Alexandra Jaffe, Kevin Freking et Lisa Mascaro ont contribué à ce rapport.

.

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Recevez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

commentaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite