L’emblématique Liberty de France fait peau neuve au Louvre

L’un des tableaux les plus emblématiques de France, La Liberté guidant le peuple d’Eugène Delacroix, a été démontée mercredi des murs du Louvre pour une restauration qui devrait durer jusqu’au printemps prochain.

La célèbre femme aux seins nus, brandissant le drapeau rouge, blanc et bleu sur une barricade révolutionnaire a été peinte par Delacroix en 1830.

La peinture à l’huile, qui mesure 3,25 mètres sur 2,60, trône dans l’une des grandes salles rouges du Louvre à Paris.

La restauration a été préparée longtemps à l’avance grâce à l’analyse aux rayons X de la toile. Elle s’inscrit dans le cadre d’une grande campagne de restauration lancée en 2019 pour des tableaux de grand format du XIXe siècle, a précisé Sébastien Allard, directeur du département peinture.

Une des priorités est d’enlever le vernis qui s’est oxydé en surface, donnant une teinte jaune aux parties rouges, blanches et bleues du tableau, a-t-il expliqué.

Le tableau commémore la Révolution de Juillet 1830, lorsque le roi Charles X fut renversé et remplacé par son cousin Louis Philippe, marquant un tournant vers une monarchie constitutionnelle.

Mais l’image puissante de la figure féminine à la tête d’un groupe diversifié de révolutionnaires en est venue à représenter des luttes pour les droits et les libertés bien au-delà de ses origines.

Le Louvre a réalisé quelque 200 restaurations depuis 2015, dont celle de Léonard de Vinci La Belle Ferronnièrecelui du Titien Jupiter et Antiope et plusieurs de Delacroix comme Femmes d’Alger et Le massacre de Chios.

Le Louvre, le plus grand musée du monde, contient environ 6 400 tableaux, dont quelque 4 500 exposés en permanence.

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepteLire la suite