Le Portugal remporte les éliminatoires de l’Euro 2024 alors que l’Écosse étourdit la Norvège de Haaland

Le Portugal a battu la Bosnie-Herzégovine 3-0 à Lisbonne pour remporter trois victoires sur trois dans le Groupe J, la star de Manchester City Bernardo Silva ayant ouvert le score une minute avant la mi-temps.

Fernandes a dirigé le deuxième sur un centre de Ruben Neves à la 77e minute et a marqué son deuxième, et le troisième du Portugal, dans le temps additionnel.

Cristiano Ronaldo portait le brassard de capitaine et a disputé les 90 minutes alors que le détenteur du record international d’apparitions masculines, âgé de 38 ans, remportait sa 199e sélection.

Cependant, l’attaquant qui joue actuellement pour Al Nassr en Arabie saoudite n’a pas réussi à ajouter à son record de 122 buts internationaux – il a trouvé le chemin des filets avec une tête au milieu de la première mi-temps pour être refusé par un drapeau de hors-jeu.

Le Portugal, qui visite l’Islande mardi, est en tête du groupe J avec neuf points sur neuf possibles, ayant marqué 13 buts et n’en ayant encaissé aucun.

Ils ont deux points d’avance sur la Slovaquie, qui a battu l’Islande 2-1 à Reykjavik avec Tomas Suslov marquant involontairement le vainqueur à 20 minutes de la fin après qu’un penalty d’Alfred Finnbogason pour les hôtes ait annulé le premier match de Juraj Kucka.

Le Luxembourg a battu le Liechtenstein 2-0 dans le même groupe de six équipes, dont les deux meilleures équipes se sont qualifiées pour la finale en Allemagne.

L’Écosse compte trois victoires sur trois dans le groupe A après une célèbre victoire sur l’Espagne en mars en revenant de l’arrière tard pour battre la Norvège 2-1 samedi.

Il semblait que la Norvège obtiendrait sa première victoire de la campagne après qu’Erling Haaland ait été victime d’une faute dans la surface à l’heure de jeu par Ryan Porteous et converti le penalty qui en résultait.

C’était le 22 but de Haaland en 24 matchs pour la Norvège, et il a été retiré à six minutes de la fin par l’entraîneur Stale Solbakken avec le travail apparemment fait.

Mais ensuite, l’Écosse a égalisé à la 87e minute lorsque Leo Ostigard n’a pas réussi à gérer une passe de John McGinn, permettant à Lyndon Dykes de poignarder à la maison.

Et l’Ecosse n’avait pas fini car elle a arraché le vainqueur à une minute de la fin, McGinn et Dykes se combinant pour permettre à Kenny McLean de Norwich City de s’insérer, laissant la Norvège avec un seul point en trois sorties.

Lukaku sauve la Belgique

L’Écosse, qui a passé 23 ans sans participer à aucun tournoi majeur avant de se rendre à l’Euro 2020, occupe désormais une position fantastique en tête du groupe A, cinq points d’avance sur la Géorgie et six devant les finalistes de la Ligue des Nations, l’Espagne.

Cependant, ils ont joué un match de plus que ces deux équipes et accueillent la Géorgie à Glasgow mardi.

« Parfois, quand c’est votre moment, il vous suffit de surfer sur la vague. Les garçons croient en eux et ont continué », a déclaré le sélectionneur écossais Steve Clarke.

La Géorgie, entraînée par l’ancien international français Willy Sagnol, s’est imposée 2-1 à Chypre avec Zuriko Davitashvili marquant le but décisif en fin de match.

C’était après que le premier match de Georges Mikautadze ait été annulé par un penalty de Ioannis Pittas pour Chypre.

La Belgique a été tenue en échec 1-1 par l’Autriche à Bruxelles, le capitaine Romelu Lukaku se retournant et tirant depuis le bord de la surface juste après l’heure de jeu pour les hôtes.

Ils étaient à la traîne après qu’Orel Mangala ait dévié un tir devant le gardien Thibaut Courtois et dans son propre filet.

« Après le premier but, nous avons vu les têtes tomber, ce dont nous devons tirer des leçons car cette équipe est jeune », a déclaré l’entraîneur belge Domenico Tedesco. « Mais à la fin, honnêtement, j’ai aussi vu de bonnes choses. »

Eden Hazard, l’ancien capitaine belge qui a quitté le football international après la Coupe du monde, a assisté au match et a fait un tour d’honneur autour du stade à la mi-temps.

La Belgique compte trois points de retard sur l’Autriche, leader du groupe, mais a un match en moins. Ils sont de retour mardi en Estonie, qui a fait match nul 1-1 contre l’Azerbaïdjan samedi.

Dans les autres actions, la République tchèque a conforté sa position en tête du groupe E après une victoire 3-0 aux îles Féroé au cours de laquelle Vaclav Cerny a marqué deux fois.

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepteLire la suite