L’australien Orora va racheter Saverglass, société française de Carlyle, pour 1,4 milliard de dollars

Des échantillons de bouteilles de vin sont posés sur une table tandis qu'un ouvrier vérifie la chaîne de production dans une usine Saverglass à Ras Al Khaimah.

Des échantillons de bouteilles de vin se trouvent sur une table tandis qu’un travailleur vérifie la chaîne de production dans une usine de Saverglass à Ras Al Khaimah le 31 mars 2014. REUTERS/Martin Dokoupil/File photo acquérir des droits de licence

SYDNEY, 5 septembre (Reuters) – La société australienne d’emballage Orora Ltd (ORA.AX) a annoncé mardi qu’elle rachèterait le fabricant français de bouteilles en verre haut de gamme Saverglass à la société de capital-investissement Carlyle Group (CG.O) pour 2,16 milliards de dollars australiens (1,4 milliard de dollars). ).

Les actions d’Orora restent suspendues pendant qu’elle lève 1,35 milliard de dollars australiens, dans le cadre de l’une des plus importantes levées de capitaux australiennes de l’année dernière.

Saverglass, qui a été racheté par Carlyle en 2016, fabrique de la verrerie haut de gamme, notamment pour les spiritueux de luxe et les viticulteurs comme Grey Goose, Hennessy et Rhum Clement, selon une présentation aux investisseurs.

Orora, qui a été scindée par Amcor il y a dix ans, financera l’achat avec un placement institutionnel de 450 millions de dollars australiens, une offre de droits au prorata accélérée et non renonçable de 895 millions de dollars australiens, ainsi qu’un montant de 875 millions de dollars australiens de financement par emprunt, a-t-il déclaré dans un communiqué.

Elle lèvera les fonds au prix de 2,70 dollars australiens par action, soit une décote de 21,3 % par rapport à son dernier cours de clôture du 25 août, compte tenu d’un dividende final de 9 cents australiens par action.

Les actions d’Orora ont été suspendues le 28 août, puis volontairement suspendues, la société ayant dû retarder l’annonce officielle de son rachat.

Orora a déclaré que la valeur d’entreprise de Saverglass de 1,29 milliard d’euros (1,39 milliard de dollars) représentait un multiple de 7,7 fois le bénéfice ajusté avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA pour les 12 mois clos le 30 juin).

Il s’attend à ce que l’opération génère un bénéfice par action dans la fourchette moyenne à un chiffre au cours du premier exercice complet de propriété.

(1 $ = 1,5477 dollars australiens)

(1$ = 0,9270 euros)

Reportage de Scott Murdoch à Sydney et de Poonam Behura et Sameer Manekar à Bangalore ; Montage par Jacqueline Wong, Muralikumar Anantharaman et Jamie Freed

Nos normes : les principes de confiance de Thomson Reuters.

Acquérir des droits de licenceouvre un nouvel onglet

Scott Murdoch est journaliste depuis plus de deux décennies et travaille pour Thomson Reuters et News Corp en Australie. Il s’est spécialisé dans le journalisme financier pendant la majeure partie de sa carrière et couvre les marchés de capitaux propres et de dette en Asie ainsi que les fusions et acquisitions en Australie. Il est basé à Sydney.

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepteLire la suite