La France demande 10 ans de prison pour 4 accusés dans la tragédie du camion de migrants vietnamiens – VnExpress International

Les corps des migrants – dont deux n’avaient que 15 ans – ont été découverts à l’intérieur d’une unité scellée dans un port près de Londres en octobre 2019.

Ils avaient voyagé en camion depuis le nord de la France jusqu’en Belgique avant de traverser la Manche vers la Grande-Bretagne.

Les 19 accusés du procès français sont des personnes de nationalité vietnamienne, française, chinoise, algérienne et marocaine.

Les procureurs ont décrit un vaste réseau d’immigration clandestine présidé par les 19 prévenus jugés pour aide à l’entrée, à la circulation ou au séjour illégal d’étrangers en France en bande organisée.

Ils demandent également des condamnations pour association de malfaiteurs, délits passibles de 10 ans d’emprisonnement.

Seuls quatre accusés – connus sous les noms de « Tony », « Hoang », « Long » et « Thang » – sont jugés pour homicide involontaire.

« Les prévenus ont donné la priorité au profit, mettant en danger les victimes qui ne voyaient en eux (les migrants) que des ‘poulets’ à empiler. Certains prévenus se présentent cyniquement comme des victimes du système », a déclaré le procureur Alexis Liberge dans son discours de clôture.

Le 22 octobre 2019, 31 hommes et huit femmes âgés de 15 à 44 ans, tous originaires du Vietnam, ont été chargés dans une remorque dans le nord de la France et retrouvés morts le lendemain dans une zone industrielle à l’est de Londres.

La catastrophe a mis sous le feu des projecteurs le débat sur la traite des êtres humains et les voies d’entrée des migrants.

Les procureurs réclament neuf à dix ans d’emprisonnement, ainsi que des amendes et des interdictions permanentes de séjour en France, contre Tony, Hoang, Long et Thang.

Les quatre autres prévenus vietnamiens, dont deux n’étaient pas présents à l’audience et sont considérés comme des fugitifs, seront condamnés à neuf à dix ans de prison.

Pour les autres prévenus, le procureur a demandé des acquittements pour association de malfaiteurs, mais des condamnations pour complicité d’entrée, de circulation et de séjour irréguliers en France d’étrangers en bande organisée.

Le procès doit se terminer vendredi.

Deux meneurs de l’opération – un Roumain et un Britannique – ont été reconnus coupables lors d’un procès en Grande-Bretagne en 2021 et condamnés à 27 et 20 ans de prison.

D’autres suspects, conducteurs du réseau, ont été condamnés à 12 à 20 ans de prison, tandis qu’un tribunal belge a condamné à 15 ans de prison un Vietnamien pour avoir dirigé la cellule locale du gang.

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepteLire la suite