Expert: le succès de l’avenir de la France dépend de l’élimination de ses principes nocifs

Rena Murshud

Meurtres, violations des droits de l’homme, racisme, islamophobie, tous ces événements contraires aux principes d’humanité et de démocratie se déroulent toujours en France.

Un adolescent algérien de 17 ans a été tué par la police à Nanterre, en France. L’incident racial n’a pas été reçu sans équivoque par la société française. Malgré l’arrestation par la police, les émeutes continuent en France ; des barricades ont été érigées, des voitures ont été incendiées et il y a eu des affrontements avec la police.

Cependant, ni les institutions occidentales ni européennes ne commentent tous ces événements.

Au contraire, au lieu d’avoir honte de ces sales actions, ils accusent les Azerbaïdjanais de « barbarie », de lutte contre le terrorisme et les provocations militaires de l’Arménie sur son territoire souverain au niveau mondial.

Ce qui se passe en France et dans sa politique étrangère est un paradoxe. Tout en défendant l’Arménie pour des intérêts personnels, je me demande ce que pense le gouvernement Macron, qui laisse la tension interne suivre son cours… ou dans le pire des cas, tout cela conduira-t-il à la chute du pouvoir de Macron, qui ignore droits humains?

« Eh bien, bien sûr, c’est un signal d’alarme pour les autorités et le régime de Macron. Même si nous avons vu que pendant le premier mandat, il y avait des mouvements de protestation comme les gilets jaunes, mais cela n’a pas conduit à sa chute. Probablement , et dans ce cas, il est peu probable que quelque chose comme ça se produise. Mais en tout cas, c’est un indicateur sérieux de tension dans la société française. En principe, Macron ne pourra rien y faire. Cette situation va perdurer. escalader. »

Le philosophe, publiciste et analyste politique biélorusse Aleksey Dzermant a déclaré dans un commentaire sur l’incident racial en France pour
Azernews.

Commentant le président Macron, l’expert l’a qualifié de peu capable. « Il dit de belles paroles, mais en réalité il ne fait rien ; apaiser les tensions, négocier avec les migrants et les représentants d’autres religions et peuples. Macron est plutôt un faux politicien. Mais pour la France, ça finira mal. Si de tels politiciens continuent à gouverner la état, les problèmes vont s’accumuler. Et à l’avenir, cela peut conduire à une crise et à un état stressant », a déclaré un analyste politique.

Parlant des raisons, l’expert a déclaré que les institutions occidentales et européennes fonctionnent dans un régime de doubles standards.

« Quant à l’étranger, en particulier l’espace post-soviétique en Asie et en Afrique, ils peuvent en faire un énorme problème, mais ils ne voient rien chez eux. Ils se seraient donc approprié un monopole pour juger tout le monde, mais ils croient qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent. Cela s’applique à la fois à l’Europe et aux États-Unis. Vous devez cesser de croire qu’ils peuvent objectivement évaluer quelque chose. Et puis ils s’occuperaient d’abord de leurs problèmes. Mais ils ne font pas cela, ils cherchent des problèmes dans d’autres, exagérez-le. Par conséquent, dans ce cas, il s’agit d’une politique très hypocrite et cynique de leur part », a ajouté Dzermant.

Parlant des relations profondes entre la France et l’Arménie, l’expert a souligné qu’il existe un lobby arménien sérieux en France.

« Par conséquent, je pense que leur politique dans ce cas n’est pas objective. Soutenez un camp, mais n’essayez pas de le comprendre. Probablement, la France utilise l’Arménie et la diaspora arménienne à ses propres fins. Et nous savons que leurs objectifs visent à franchisage non seulement avec l’Azerbaïdjan, mais aussi avec la Turquie et avec les pays islamiques. Peut-être même que les diasporas manipulées agissent dans leur propre intérêt. Mais cela ne fait rien pour pacifier et résoudre le conflit », a déclaré l’expert.

Selon Dzermant, le changement de pouvoir en France n’éliminera pas les problèmes internes. Au contraire, la tension en France atteindra un niveau encore plus élevé. La seule façon d’y parvenir est de parvenir à un accord commun entre le peuple et les autorités et d’éliminer certains principes qui minent la démocratie, ainsi que des problèmes tels que les droits de l’homme et le racisme.

Rena Murshud est journaliste à AzerNews, suivez-la sur Twitter : @RenaTagiyeva

Suivez-nous sur Twitter @AzerNewsAz

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepteLire la suite