#image_title

Étudiants en action : Chibuzo Ukegbu, doctorat en informatique, accent sur la cybersécurité

Joignez-vous à nous pour célébrer Chibuzo Ukegbu, Doctorant en informatique, spécialisation Cybersécurité. Après l’article de Chibuzo, Vérification coopérative des programmes automates à l’aide de CoVeriTeama été publié lors de la conférence ACM/IEEE 2023 sur la conception et la mise en œuvre de l’Internet des objets à San Antonio, Texas, nous lui avons demandé de partager davantage sur ses axes de recherche, sa motivation et ses réussites académiques.

 – Actusduweb.com

Doctorat en informatique : Pourquoi avez-vous choisi d’étudier à Boise State ?
Ukegbu : Ma décision d’étudier à la Boise State University était principalement motivée par l’engagement de l’université à favoriser un corps étudiant diversifié et inclusif et l’environnement dynamique et pittoresque de Boise, Idaho. L’abondance d’espaces verts, le climat tempéré et l’attractivité globale de la ville ont encore renforcé mon choix.

Doctorat en informatique : Vous avez publié récemment un article. Parlez-nous de ce travail.
Ukegbu : L’article porte sur l’utilisation d’une nouvelle technique appelée vérification coopérative pour vérifier la sûreté et la sécurité des systèmes de contrôle industriel (ICS). ICS contrôle des éléments tels que les réseaux électriques, les usines de traitement de l’eau et les chaînes de montage. Dans le passé, ces systèmes ont été ciblés par des acteurs malveillants, et il est essentiel de garantir leur sécurité. La vérification coopérative est une nouvelle technique qui peut être utilisée pour vérifier la sûreté et la sécurité des ICS plus efficacement que les méthodes traditionnelles.

Doctorat en informatique : Qu’est-ce qui vous a motivé à mener cette recherche ?
Ukegbu : Ma motivation vient d’une profonde préoccupation pour la sûreté et la sécurité des infrastructures publiques critiques, qui sont de plus en plus devenues une cible pour les acteurs malveillants du monde entier. Toute perturbation ou exploitation de systèmes d’infrastructures cruciaux tels que les réseaux électriques, les usines de traitement des eaux et autres pourrait avoir des conséquences catastrophiques, rendant les mesures physiques, techniques et stratégiques cruciales pour leur protection. Relever ces défis me motive dans mes efforts de recherche.

Doctorat en informatique : Comment votre publication aura-t-elle un impact positif sur le domaine de l’informatique et/ou votre domaine d’intérêt ?
Ukegbu :
Ma publication vise à relever les défis de sûreté et de sécurité des ICS en introduisant des techniques de vérification innovantes et en favorisant leur adoption sur le terrain. L’impact potentiel de mon travail réside dans sa capacité à améliorer la fiabilité et la résilience des systèmes d’infrastructures critiques, à sauvegarder les services essentiels et à protéger la sécurité publique.

Doctorat en informatique : Quelle partie de la recherche vous a le plus intéressé ?
Ukegbu : L’aspect le plus passionnant de la recherche a été l’exploration des techniques de vérification coopérative pour les systèmes de contrôle industriel (ICS). Ce domaine de recherche est relativement nouveau et a le potentiel d’améliorer considérablement la sûreté et la sécurité des systèmes d’infrastructures critiques. J’étais particulièrement intéressé par le développement d’un prototype pour les tests logiques d’automates utilisant la plateforme CoVeriTeam. Ce prototype démontre la faisabilité de l’utilisation de la vérification coopérative pour vérifier les programmes ICS. Il met en évidence les avantages potentiels de cette technique.

Doctorat en informatique : Quelle partie de la recherche a été la plus difficile ?
Ukegbu : L’aspect le plus difficile de la recherche a été de surmonter les limites des outils de vérification individuels. Lorsqu’ils sont utilisés indépendamment, ces outils peuvent parfois produire des faux positifs ou ne pas détecter des vulnérabilités. Le défi consistait à combiner les atouts de différents outils pour surmonter ces limites. Cela a nécessité un examen attentif des différents algorithmes de vérification et le développement d’un cadre capable de coordonner efficacement les outils et de partager des informations entre eux.

Doctorat en informatique : Qu’avez-vous ressenti en apprenant que votre recherche a été publiée ?
Ukegbu : Apprendre que mes recherches ont été publiées a été un moment d’immense fierté et satisfaction. Cela signifiait que le travail acharné, le dévouement et les innombrables heures consacrées au projet avaient finalement abouti. C’était une affirmation que mes efforts avaient contribué au domaine informatique, en particulier à la sûreté et à la sécurité des systèmes de contrôle industriel (ICS). La publication m’a également permis de partager mes découvertes avec un public plus large de chercheurs et de praticiens, influençant potentiellement les recherches et applications futures dans le domaine de la vérification ICS. Dans l’ensemble, la publication de mes recherches a constitué une étape importante dans mon parcours universitaire et un témoignage du pouvoir de la recherche pour relever les défis du monde réel.

Doctorat en informatique : Qui vous a influencé ou aidé tout au long de votre processus de recherche ?
Ukegbu : Mon conseiller de recherche. Ma conseillère, la Dre Hoda Mehrpouyan, m’a fourni des conseils et un mentorat inestimables tout au long du processus de recherche. Son expertise en systèmes de contrôle industriel (ICS) a été essentielle pour façonner mon orientation de recherche et affiner ma méthodologie. Elle m’a également encouragé à penser de manière critique et créative, m’aidant à surmonter les défis et à développer des solutions innovantes. Les évaluateurs de ma publication : les évaluateurs de mon document de recherche ont fourni des commentaires précieux qui m’ont aidé à améliorer la clarté, la rigueur et la qualité globale de mon travail. Leurs commentaires et suggestions perspicaces ont été essentiels pour affiner mon manuscrit et assurer sa contribution au domaine de l’informatique.

Doctorat en informatique : Quelle a été pour vous la partie la plus agréable, la plus enrichissante ou la plus mémorable de cette expérience ?
Ukegbu : Le moment Eurêka : Rien n’était plus exaltant que de faire une percée dans le processus de recherche. Lorsqu’une pièce du puzzle se mettait en place et que je comprenais soudain comment résoudre un problème, c’était un incroyable sentiment de satisfaction et d’accomplissement. Ces moments de découverte intellectuelle m’ont motivé et m’ont inspiré à poursuivre mes recherches. Partager mes découvertes avec d’autres : L’un des aspects les plus gratifiants de l’expérience de recherche a été le partage de mes découvertes. Présenter mon travail lors de conférences et d’ateliers m’a permis de m’engager auprès d’une communauté plus large de chercheurs et de praticiens et de recevoir des commentaires. Ces interactions m’ont permis d’affiner mes idées et d’approfondir ma compréhension du domaine. Avoir un impact concret : L’aspect le plus enrichissant de l’expérience de recherche a été la possibilité d’avoir un impact réel sur la sûreté et la sécurité des systèmes d’infrastructures critiques. Savoir que mon travail pouvait contribuer à protéger des services essentiels tels que les réseaux électriques, les usines de traitement des eaux et les opérations de fabrication était incroyablement motivant. Cela m’a donné un but et m’a rappelé l’importance de mes recherches. Croissance personnelle : L’expérience de recherche m’a permis de développer des compétences précieuses et d’acquérir une compréhension plus approfondie de l’informatique. J’ai appris à mener des recherches rigoureuses, à analyser des problèmes complexes et à communiquer efficacement mes idées. J’ai également eu l’occasion de collaborer avec des esprits brillants du monde entier, ce qui a élargi mes connaissances et mes perspectives.

Doctorat en informatique : Comment cette expérience vous a-t-elle aidé à vous préparer à vos objectifs et projets de carrière ?
Ukegbu :
Développé de solides compétences en recherche :
Le processus de recherche a perfectionné ma capacité à mener des recherches rigoureuses, à formuler des hypothèses, à concevoir des expériences, à collecter et analyser des données et à tirer des conclusions significatives. Ces compétences sont cruciales pour réussir dans le milieu universitaire et industriel en tant que chercheur.
Capacités améliorées de résolution de problèmes et d’analyse : Mes défis de recherche ont renforcé mes compétences en résolution de problèmes et en analyse. J’ai appris à identifier les causes profondes des problèmes, à concevoir des solutions créatives et à évaluer de manière critique les résultats potentiels. Ces compétences sont essentielles pour résoudre des problèmes techniques complexes en informatique.
Compétences améliorées en communication et en présentation : La nécessité de présenter les résultats de mes recherches à un public universitaire et industriel a amélioré mes compétences en communication et en présentation. J’ai appris à transmettre efficacement des concepts techniques complexes de manière claire, concise et engageante. Ces compétences sont essentielles pour communiquer les résultats de la recherche aux collègues, aux clients et au public.
Compréhension approfondie des systèmes de contrôle industriels : Mes recherches ont porté sur l’amélioration de la sûreté et de la sécurité des systèmes de contrôle industriel (ICS). Cela m’a donné une compréhension approfondie de l’architecture ICS, des principes de conception et des vulnérabilités de sécurité. Ces connaissances seront inestimables dans mes futurs efforts dans le domaine ICS.
Éthique et intégrité de la recherche développée : Mener des recherches responsables et éthiques a été un aspect central de mon expérience. J’ai appris à adhérer aux directives éthiques, à respecter la propriété intellectuelle et à éviter le plagiat. Ces principes sont essentiels au maintien de l’intégrité de la recherche et au respect des normes académiques.

Doctorat en informatique : Sur quels recherches ou projets travaillez-vous actuellement ?
Ukegbu : Après avoir publié mes trois premiers articles sur la vérification coopérative des programmes automates et la vérification des limites des programmes automates et développé des références pour la vérification coopérative des propriétés de sûreté et de sécurité des programmes automates, je travaille actuellement sur le développement de cadres pour la vérification des limites des propriétés de sûreté et de sécurité de programmes automates complexes. processus industriels. Ces cadres utilisent des ontologies et une logique temporelle de signal pour détecter les violations dans ces processus tout en comprenant leur structure et leurs implications en temps réel pour les exigences de vérification de processus industriels aussi complexes. Ce travail utilise le modèle d’usine du Tennessee d’Eastman comme exemple. Nous souhaitons utiliser l’ontologie pour comprendre les relations entre les différentes contraintes tout en utilisant STL pour vérifier les propriétés limites de cette plante en temps réel. Impact attendu : Ces travaux devraient avoir un impact significatif sur la sûreté et la sécurité des processus industriels complexes, tels que les centrales nucléaires et les réseaux. En développant des cadres de vérification des frontières, nous pouvons contribuer à prévenir des violations subtiles de la sûreté et de la sécurité qui pourraient avoir des conséquences catastrophiques. Par exemple, nos frameworks pourraient détecter des anomalies dans les données des capteurs qui pourraient indiquer une faille de sécurité potentielle. De plus, nos cadres pourraient être utilisés pour vérifier que les systèmes de contrôle fonctionnent dans des limites sûres, même face à des perturbations inattendues. En améliorant la sûreté et la sécurité des processus industriels complexes, nous pouvons contribuer à protéger les infrastructures critiques et à assurer la sécurité publique.

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite