3 coéquipiers de l’UCF avancent dans le championnat d’élite informatique d’Amérique du Nord | Nouvelles de l’Université de Floride centrale

Trois coéquipiers de l’UCF ont participé au Championnat d’Amérique du Nord 2023 (ICPC) lundi contre 150 des meilleurs et des plus brillants étudiants en programmation informatique aux États-Unis et au Canada.

Sur 51 équipes universitaires, l’UCF s’est classée 17e battre les institutions de l’Ivy League, notamment Yale, Princeton et Brown, et gagner une place dans la finale mondiale de l’ICPC 2023 plus tard cette année.

Cinquante et une universités ont réuni des équipes de trois membres de programmeurs d’élite qui s’entraînent rigoureusement tout au long de l’année pour s’affronter dans la résolution de problèmes de programmation informatique réels et très complexes. Dans cette bataille intense des cerveaux, les étudiants ont couru contre la montre dans une compétition de cinq heures de logique, de stratégie et d’endurance mentale.

Sur 51 équipes universitaires, l’UCF s’est classée 17e battre les institutions de l’Ivy League, notamment Yale, Princeton et Brown, et gagner une place dans la finale mondiale de l’ICPC 2023 plus tard cette année.

L’UCF a non seulement participé au Championnat d’Amérique du Nord, mais a également accueilli l’événement sur son propre terrain : le campus principal de l’UCF à Orlando.

Natalie Longtin, premier cycle en informatique, et diplômés en informatique Andy Phan 21 23MS et Jacob Steinbronn 23 ont appliqué leurs compétences avancées en résolution de problèmes et leur travail d’équipe collaboratif au Championnat d’Amérique du Nord du Concours international de programmation collégiale 2023.

L’UCF a gagné sa place pour participer au championnat d’Amérique du Nord de l’ICPC du lundi après que Longtin, Phan et Steinbronn aient terminé 2nd dans la région du sud-est des États-Unis du CIPC en février. La région comprend des universités de cinq États. L’UCF s’est classée parmi les trois premières de la région du sud-est du CIPC pendant 40 années consécutives, un record inégalé par aucune autre école.

Natalie Longtin (à gauche), Jacob Steinbronn 23 (au centre) et Andy Phan 21 23MS (à droite)

En équipe, Longtin, Phan et Steinbronn excellent à travailler ensemble pour résoudre des problèmes, selon l’entraîneur Arup Guha, instructeur principal en informatique à l’UCF.

Alors qu’Andy résoudra occasionnellement un problème par lui-même, la plupart du temps, deux des trois étudiants discuteront soigneusement et concevront une solution à un problème avant de décider qui est la meilleure personne pour le coder. Comme ils ont un mélange de forces qui se chevauchent et distinctes, l’équipe a une certaine flexibilité pour décider qui devrait coder des solutions à quels problèmes, dit Guha.

Le succès des équipes UCF apporte une invitation exclusive à la finale mondiale ICPC 2023, un concours d’élite des 130 meilleures équipes finalistes qui représentent le meilleur de plus de 16 000 équipes régionales de 111 pays. Les finales mondiales de l’année dernière ont été retardées en raison de la pandémie de COVID, de sorte que les finales mondiales de 2022 et 2023 auront lieu en Égypte en novembre.

Rencontrez les concurrents de l’UCF

Natalie Longtin, cétudiant en licence d’informatique
Longtin est la première femme à représenter l’UCF lors d’une compétition sur invitation au-dessus du niveau régional. Avant de fréquenter l’UCF, elle s’est fait un nom à la Timber Creek High School d’Orlando en tant que l’une des deux étudiantes de sa dernière année à obtenir un score parfait de 100% sur le AP Informatique A examen. Avec d’excellents résultats scolaires, Longtin a été admis au Massachusetts Institute of Technology, mais a plutôt choisi de fréquenter l’Université de Floride centrale. Longtin travaille maintenant chez Google dans le cadre d’un stage d’été et est sur la bonne voie pour obtenir son baccalauréat en informatique au printemps 2024.

Expérience en compétition : Régionaux du Sud-Est du CIPC 2020, 2021, 2022
Forces: Programmation dynamique, problèmes mathématiques, théorie des nombres

Andy Phan 21 23MS, cancien élève en informatique; étudiant en master de mathématiques
À 17 ans, Phan détient déjà deux diplômes de l’UCF. En fait, il avait 15 ans lorsqu’il a obtenu son baccalauréat en informatique, ce qui en fait l’un des plus jeunes diplômés de l’histoire universitaire. En tant que membre de l’équipe de programmation de l’UCF, il a participé à la finale mondiale de l’ICPC en 2020, qui s’est tenue en octobre 2021. Son équipe a terminé 17e sur plus de 130 équipes dans le monde, manquant une médaille de seulement cinq places. Phan se classe en tant que grand maître international sur Codeforces, un site Web de programmation compétitif. Phan a obtenu une maîtrise en informatique plus tôt ce mois-ci, et cet automne, il commencera un programme de maîtrise en mathématiques.

Expérience en compétition : Finales mondiales du CIPC 2020, Régionales du Sud-Est du CIPC 2019, 2020, 2021, 2022
Forces: Résolution de problèmes, mathématiques, problèmes ponctuels.

Jacob Steinbronn 23 ans, ancien élève en informatique
Steinbronn est un récent diplômé de l’UCF en informatique. Au cours des quatre dernières années à pratiquer et à concourir avec ses coéquipiers de l’équipe de programmation de l’UCF, il est venu servir de meneur, s’assurant que tous les problèmes sont lus et que le temps est alloué de manière appropriée. En plus de pratiquer et de concourir, Steinbronn encadre également les membres de l’équipe de programmation universitaire junior. Il dit que ses trois stages lui ont permis d’apporter à l’équipe une expérience de programmation au niveau de l’industrie. Dans ses temps libres, il aime l’escalade, un passe-temps qu’il a intégré à son projet principal de conception : une application mobile qui utilise des statistiques pour suivre les progrès sur la tour d’escalade du centre de loisirs et de bien-être de l’UCF. Steinbronn commencera son travail chez Meta à Seattle en tant qu’ingénieur logiciel en juillet.

Expérience en compétition : Régionaux du Sud-Est du CIPC 2020, 2021, 2022
Forces: Structures de données, problèmes d’arbres, problèmes de chaînes

Pourquoi la programmation compétitive est importante

La croissance projetée des professions informatiques et informatiques d’environ 667 600 nouveaux emplois d’ici 2030 selon le Bureau of Labor Statistics des États-Unis se traduit par une forte demande des employeurs pour des programmeurs qualifiés. De nombreuses entreprises recrutent des étudiants qui participent aux concours du CIPC, souvent avant l’obtention de leur diplôme.

Le CIPC, le concours de programmation le plus ancien, le plus grand et le plus prestigieux au monde, aide à répondre aux besoins de main-d’œuvre grâce à la formation et à la compétition. Les concours sont organisés sous l’égide de la Fondation ICPC, une organisation caritative 501(c)(3), qui est responsable du parrainage, de l’hébergement, de la collecte de fonds, de la sensibilisation et des opérations.

Le championnat nord-américain 2023 du CIPC et le camp de programmation nord-américain sont organisés par l’UCF et parrainés par la National Security Agency, L3Harris, Lockheed Martin, le National Security Innovation Network et le Florida High Tech Corridor.

Kimberly J. Lewis et Mark Schlueb ’93 ’21MA

www.actusduweb.com
Suivez Actusduweb sur Google News


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepteLire la suite